Passer au contenu principal

La tour Bel-Air en support contre les loyers chers

C'est bien malgré lui que le bâtiment lausannois a été utilisé comme affichage dans la campagne pour l’initiative de l’ASLOCA.

L’image a été projetée depuis la terrasse Jean-Monnet.
L’image a été projetée depuis la terrasse Jean-Monnet.
CHRISTIAN BRUN

Ce n’est pas tous les soirs que l’emblématique tour Bel-Air s’allume aux yeux des Lausannois. Jeudi, vers 18h30, elle a été revêtue d’un habit de lumière particulier. Il s’agissait du logo de l’initiative lancée par l’Association suisse des locataires (ASLOCA) pour des logements abordables, qui figure au programme de la prochaine votation du 9 février.

Le comité vaudois de soutien à cette initiative a entrepris cette action en profitant d’une zone grise. «Nous le faisons de façon sauvage, mais pas illégale puisqu’on ne détériore pas le bâtiment», explique le coordinateur Samuel de Vargas. Un projecteur de théâtre muni d’une petite lentille a suffi à cette action militante, prévue jusqu’à 20h.

La tour Bel-Air en support à la campagne pour des loyers modérés? L’image ne manque pas d’humour. «On l’a choisie surtout pour des questions pratiques et de visibilité, dit le coordinateur. Mais elle est un bon exemple de loyers élevés, même si ces logements ne seront pas impactés en cas d’acceptation de l’initiative par le peuple.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.