Passer au contenu principal

Un tour des frontières suisses à pied, à vélo et en kayak à 75 ans

Rupert Roschnik, un retraité de Grandvaux, est parti le 5 juin pour quatre mois de randonnée. A mi-parcours, lors d’un troisième arrêt logistique, il raconte.

Rupert Roschnik (à dr.) parcourra les frontières tessinoises et grisonnes avec un ami d'université.
Rupert Roschnik (à dr.) parcourra les frontières tessinoises et grisonnes avec un ami d'université.
Odile Meylan

Il est de ces idées qui résistent au temps. Rupert Roschnik, qui fêtera ses 75 ans sur la route, pensait depuis les années 1980 à son tour du périmètre de la Suisse. «Je faisais un cours de kayak sur le Doubs, entre Goumois (F) et Saint-Ursanne, se souvient celui qui s’est établi en Suisse en 1970. J’ai longtemps refoulé l’idée par manque de temps, est venue la retraite, puis le courage d’annoncer cela à ma femme, Sally, et enfin la conviction que si je ne le faisais pas, j’étais un trouillard!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.