Passer au contenu principal

La tour des infirmières à Lausanne, quinqua très sixties

Depuis 1965, l’Ecole de soins infirmiers de Chantepierre, devenue HESAV, est à la fois lieu d’études et de vie.

Le grand salon du 12e étage de la tour (photo prise au tournant des années 1970) a aujourd’hui laissé la place à une bibliothèque. De là, on peut toujours admirer une vue à couper le souffle sur Lausanne et ses environs.
Le grand salon du 12e étage de la tour (photo prise au tournant des années 1970) a aujourd’hui laissé la place à une bibliothèque. De là, on peut toujours admirer une vue à couper le souffle sur Lausanne et ses environs.
HESAV

C’était il y a cinquante ans. Le 6 novembre 1965, on inaugurait à Lausanne une toute nouvelle école de soins infirmiers près de l’Hôpital cantonal. A l’époque, la tour de Chantepierre, c’était un peu le nec plus ultra, pensée pour former – et attirer vers le métier – un personnel de soins dont on manquait cruellement. A l’époque déjà!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.