Trente ans que les aînés lausannois nous racontent des histoires

TransmissionLes guides du Mouvement des Aînés existent depuis 1987 à Lausanne. Et leur succès ne faiblit pas.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une rencontre avec Gaspard de Marval vous passe l’envie de marcher les yeux baissés. En une petite heure entre la Palud et la cathédrale, le responsable des guides d’accueil du Mouvement des Aînés Vaud, qui fêtent leurs 30 ans avec un spectacle à la cathédrale du 10 au 20 octobre (lire encadré), vous en apprendra davantage sur votre ville qu’en des années de fréquentation oisive de la cité.

Déjà, en marchant vers le premier objet de notre visite, Gaspard de Marval s’interrompt à la rue de la Madeleine: «Ce commerce de thés a plus de 100 ans. Mais il était plus haut à droite quand j’étais gosse. Et il y avait un gros bouddha japonais dans la vitrine. Quand la famille qui tenait ce commerce depuis toujours a remis il y a quelques années, elle a embarqué la statue…» A l’anecdotique mêlée de souvenirs d’enfant s’ajoutent les observations historiques: la paroi de distributeurs de café en vrac, par exemple, a vécu le déménagement.

55 guides, 11 000 visiteurs

Plus bas, on s’arrête devant la confiserie Moutarlier. Le nez en l’air, on écoute l’exposé érudit sur la façade Heimatstil, la toiture en berceau à la bernoise, les détails Art nouveau… Quand soudain, avec un art chevronné du suspense, Gaspard de Marval nous interroge sur les deux gros hiboux qui trônent de chaque côté de la vitrine. «Savez-vous ce que représente cet oiseau nocturne? La mort! Ce magasin était à l’origine une enseigne de pompes funèbres!» Les moustaches de notre guide frétillent devant notre étonnement. A imaginer des cercueils en vitrine, le sandwich prend une autre saveur.

Toutes ces connaissances nourrissent les dizaines de visites à thème proposées et renouvelées chaque année, qui ont attiré 11 100 visiteurs en 2016. Le guide, comme ses 55 collègues «bénévoles mais défrayés», les a accumulées en fouillant les archives communales et cantonales, mais aussi en lisant «plein de bouquins». Il a aussi suivi une formation de six mois, à raison d’un matin par semaine, dispensée par des guides aguerris ou des experts externes. Une formation couronnée par un travail de mémoire et par une visite test de la ville.

«Au vu des propositions toujours plus nombreuses de visites guidées à Lausanne, nous essayons d’élever nos exigences, explique Gaspard de Marval. En 1987, on était les seuls à proposer ça à Lausanne!» Durant la période hivernale, où les visites quotidiennes sont suspendues, une formation continue est dispensée.

L’Histoire et les histoires

Car les guides ne sont pas des historiens à la retraite. Le responsable, qui, par coquetterie, préfère donner son année de naissance (1941) plutôt que son âge, exerçait comme adjoint au Service des écoles de la Ville de Lausanne. Il y a aussi un dentiste, des enseignants… Seuls prérequis pour le poste: parler au moins deux langues, être à l’aise face à un public et avoir un intérêt marqué pour l’histoire et la ville. «Le plus important dans ces visites, ce ne sont pas les dates, mais que les gens aient du plaisir», insiste le responsable.

«Le plus important dans ces visites, ce ne sont pas les dates, mais que les gens aient du plaisir»

Le but est atteint. Car, au-delà du fait qu’en une petite heure on a appris que les escaliers du Marché étaient larges et hauts pour laisser passer les paysannes et leurs paniers à chaque bras et sur la tête, que les rares stalles du XIIIe siècle à avoir survécu à l’effondrement de la tour lanterne de la cathédrale avaient été sculptées dans du chêne vert et moquent Aristote, et que le petit bâtiment qui surplombe le haut des escaliers du Marché, face au portail peint, était la copie conforme d’un pavillon de jardin hollandais, on est reparti de cette balade le sourire persistant et l’envie puissante d’en apprendre davantage.


Guides d’accueil MdA Lu-ve de mai à septembre, sur demande toute l’année: 0213201262 ou www.lausanne-a-pied.ch. Prix: 10fr.

Créé: 10.10.2017, 06h55

Spectacle des 30 ans

Pour célébrer leurs 30 ans, les guides d’accueil présentent un spectacle nocturne et déambulatoire à la lueur de la lanterne à la cathédrale de Lausanne. Histoires croisées retrace la vie de neuf «habitants» des tombeaux de la troisième cathédrale gothique construite en Europe!

Un dixième personnage qui n’a pas eu l’honneur d’y être enseveli s’invite également au programme. Les guides se muent pour l’occasion en ces illustres défunts, pourtant souvent méconnus des visiteurs.



Histoires croisées 10 et 11, puis du 16 au 20 octobre, 19h et 20h30. Gratuit (chapeau à la sortie) mais uniquement sur inscription (20 spectateurs au maximum) au 0213201262 ou à visites@lausanne-a-pied.ch

Articles en relation

Prenez le temps d’admirer le pouvoir!

Visites Les Journées européennes du patrimoine proposent d’explorer des témoins historiques imposants qui rappellent l’autorité. Plus...

L’abbatiale de Payerne dévoile son chantier

Broye Des visites guidées permettent de redécouvrir l’édifice en travaux depuis 2014. Plus...

Les micro-musées luttent contre l’extinction

Intérieur extérieur Ils carburent à la passion, au bénévolat et avec peu de moyens. Visite guidée de trois musées petit format, aussi méconnus que menacés. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.