Le Tunnel rêve son avenir en vert

LausanneÀ travers la 10e édition du «Tunnel rêve de vert», ses responsables veulent nourrir la réflexion sur le futur de la place.

Le Tunnel rêve de vert, pensé comme un terrain d’aventure, se rapproche davantage de la place de quartier cette année.

Le Tunnel rêve de vert, pensé comme un terrain d’aventure, se rapproche davantage de la place de quartier cette année. Image: MARIUS AFFOLTER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Assez rêvé, le Tunnel veut du vert toute l’année!» Ce message en forme de cri du cœur est inscrit sur une banderole, pendue à la fenêtre d’un bâtiment surplombant la place lausannoise. Son auteur fait ici le parallèle entre le projet municipal de réaménagement de cette place et la 10e édition de la manifestation Le Tunnel rêve de vert, sorte de terrain d’aventure qui investit les lieux jusqu’au 24 août.

Géré par la Fondation pour l’animation socioculturelle lausannoise (FASL), ce rendez-vous estival vise à proposer des activités aux enfants tout en prouvant qu’il est possible de faire de cet immense parking un lieu un peu plus avenant. «Cette année, le focus sera donc mis sur l’expérimentation de l’espace non plus comme un terrain d’aventure éphémère mais comme une place de quartier», annoncent les responsables.

Pour ce faire, ils ont décidé de renoncer à la clôture du site. «Ça donnait l’impression d’un îlot de verdure séparé du trafic automobile mais ça perturbait aussi certaines personnes qui n’osaient pas venir, constate Juliette Bauer, animatrice au Centre d’animation de la Cité-Vallon. Le fait d’ouvrir montre que tout le monde est le bienvenu. Ça va favoriser les rencontres et l’appropriation de la place.»

Si une équipe d’animation reste présente durant les après-midi de semaine pour encadrer les activités, le terrain est désormais accessible à toute heure.

Du foot et du skate
Dans son offre aussi, Le Tunnel rêve de vert évolue. «Le fait que le lieu soit ouvert changera un peu les usages puisqu’on ne pouvait pas laisser la tyrolienne en libre accès, par exemple», explique Juliette Bauer. Mais pas d’inquiétude, enfants et adolescents bénéficient toujours d’un large éventail d’ateliers: bricolage, constructions en bois, cuisine ou encore botanique. Auxquels il faut ajouter quelques nouveautés comme un terrain de football, un skatepark, un grand brumisateur ou encore une terrasse.

Et puis il y a les tableaux noirs. Des espaces où chacun est libre de donner ses idées pour l’avenir de la place du Tunnel. «Le plus important, c’est que les gens puissent donner leur avis, souligne Juliette Bauer. Personnellement je suis favorable à une belle place de quartier végétalisée mais d’autres ont peut-être des attentes différentes, il s’agit de les écouter.»

La Ville devrait d’ailleurs lancer une démarche participative cet automne à ce sujet. Le Tunnel accueillera quant à lui la place de jeux itinérante l’Akabane d’octobre à janvier. Une autre manière de doper son attractivité. (24 heures)

Créé: 15.07.2018, 15h27

Articles en relation

Lausanne revoit sa copie pour la place du Tunnel

Urbanisme Le projet d’aménagements provisoires mis à l’enquête en 2016 est abandonné, il suscitait trop de réticences. Plus...

800'000 francs pour étudier la refonte de la Riponne et du Tunnel

Lausanne Les élus lausannois ont débloqué la somme nécessaire à de grandes études pour repenser ces deux places. Plus...

La discothèque qui se rêve en café-théâtre

Lausanne Le VO Café de la place du Tunnel pourrait rouvrir en salle de spectacle. Plus...

La Cité aux petits soins de ses festivaliers à la place du Tunnel

Lausanne Du 10 au 15 juillet, la manifestation s’étend au Tunnel pour mieux s’y détendre, avec le projet Bains Publics qui mêlera balnéo-stations et performances. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...