UBS occupée par des activistes du climat

ActivismeDes activistes pour le climat ont occupé une autre banque ce mardi. Ils ont quitté d'eux-mêmes les lieux vers 17h.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Si vous brûlez le charbon, vous nous tuez.» Des activistes s’en sont pris ce mardi, à 14h30, à la succursale lausannoise d’UBS, à Saint-François.

Vidéo: Keystone

Si les militants de la Grève pour le climat ont confié ne pas agir en fonction de la décision de justice prononcée lundi, ils ont reçu toute l’attention de la banque. Un débat s’est instauré entre cadres bancaires et militants, venus occuper le grand hall en déversant du charbon sur le marbre.

D’un côté, les activistes reprochent à la banque des investissements de 25 milliards dans les énergies fossiles en trois ans. De l’autre, UBS dit avoir intégré les Accords de Paris dans sa politique d’investissements. Elle réfute en outre le chiffre avancé.

Priés de sortir, les manifestants ont fait durer les choses avant de quitter les lieux vers 17h, évitant ainsi une évacuation de force. Mais ils ont promis qu’ils reviendraient.

Créé: 14.01.2020, 17h37

Action contre Credit Suisse

Pour rappel, ce lundi, douze activistes du mouvement Lausanne Action Climat ont été acquitté d'avoir occupé en novembre 2018 une succursale lausannoise de Credit Suisse. Une décision considérée par beaucoup comme «historique». Baptisée «Si Roger savait», cette action visait à dénoncer «l’hypocrisie» de la deuxième banque du pays, «qui s’associe, campagne de pub après campagne de pub, à l’image positive de Roger Federer tout en participant sans vergogne à la destruction de l’environnement et au réchauffement climatique», dénonçait le collectif, qui pointe ses investissements dans les énergies fossiles. Leur acquittement est par beaucoup comme «une décision historique».

Articles en relation

Federer en Greta, la photo qui fait jaser

Climat Un photomontage illustrant la «Gretatisation» de l'icône tennistique mondiale fait grincer des dents en Suisse Plus...

«La justice a reconnu le droit à la vie comme étant supérieur aux intérêts financiers»

Procès Pour le Tribunal de police de Lausanne, les dangers liés au réchauffement sont tels qu’ils justifient des actions qui vont contre la loi. Le verdict est historique. Plus...

L’urgence climatique a éclipsé les infractions des activistes

Renens Douze activistes du climat comparaissent pour une action menée dans les locaux de Credit Suisse. Des faits à peine évoqués. Plus...

Les premiers activistes du climat face à la justice

Renens Douze membres de Lausanne Action Climat comparaissent pour une action menée chez Credit Suisse. Un premier procès du genre pour le moins insolite. Présentation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...