Passer au contenu principal

A l’UNIL, le prochain recteur sera peut-être une rectrice

L’Uni de Lausanne est à un tournant de son histoire, avec 2 femmes parmi les 3 candidats déclarés à la succession de Dominique Arlettaz.

A Dorigny, dans l’ambiance studieuse des examens de fin de semestre, le Conseil de l’Université examine les candidatures.
A Dorigny, dans l’ambiance studieuse des examens de fin de semestre, le Conseil de l’Université examine les candidatures.
JEAN-LUC BARMAVERAIN

L’Université de Lausanne va-t-elle suivre les traces de celles de Neuchâtel, de Fribourg et de Bâle, et se doter d’une rectrice pour succéder au recteur sortant, Dominique Arlettaz? Ce qui est sûr, c’est que, parmi les trois candidats officiellement retenus, il y a deux femmes. Et que l’élection qui aura lieu jeudi prochain à Dorigny est un moment clé pour l’institution de formation et de recherche.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.