Le végétalisme a le vent en poupe à Lausanne

AlimentationL’offre de restauration végane se développe. Un take-away végétalien ouvrira ses portes en août.

Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des burgers? Oui, mais sans viande! Telles seront les spécialités du premier take-away 100% végan lausannois. Le Veganopolis Café, de son doux nom, ouvrira ses portes dès la mi-août à l’avenue des Bains 4c. «Tout est parti de Facebook. Une personne se plaignait du fait qu’à Lausanne c’est compliqué de manger végétalien à un prix raisonnable, explique Sebastian Salazar, l’un des quatre gérants du futur take-away. C’est pour pallier ce manque que nous avons créé le collectif Veganopolis et lancé les vrunchs (ndlr: brunch végétalien) en juillet 2014.» Tous les derniers dimanches du mois, les huit membres du collectif proposent donc un buffet d’une trentaine de plats à prix libre à l’Espace Dickens. Et les amateurs sont au rendez-vous! Hors période de vacances, ils sont environ 350 par vrunch.

Dimanche prochain, le vrunch sera quelque peu modifié. «Nous proposerons une sorte de menu dégustation, à savoir quelques burgers et viennoiseries. Et peut-être un autre plat, explique Andonia Dimitrijevic Borel, membre du collectif Veganopolis. L’idée est de permettre aux gens de tester les plats que nous offrirons au Veganopolis Café.» Repas de dégustation, mais également de soutien. Les participants pourront déposer le montant qu’ils veulent dans une tirelire prévue à cet effet. Une collecte qui complète la campagne de crowdfunding lancée sur Internet et qui marche bien. Près de 9500 fr. sur les 15'000 souhaités ont déjà été levés. Parmi les généreux donateurs: Benoît Tricot. En contrepartie de son don, cet informaticien aura le droit à un tatouage personnalisable.

Végétalien depuis trois ans, Benoît suit de près tous les événements végans de la région. Il participe aux vrunchs, mais aussi aux midis végans dans les locaux des Editions L’Age d’Homme. «Tous les mercredis, je mange là-bas avec mes collègues. L’ambiance est vraiment chouette et les repas super bons. Et puis c’est rare de pouvoir se régaler d’autant de pâtisseries.»

Les midis végans et les vrunchs continueront-ils à exister après l’ouverture du take-away? «Pour les permiers, c’est sûr. Ce n’est pas le collectif Veganopolis qui les organise, mais une de mes collègues et moi-même, répond Andonia, également directrice de l’Age d’Homme. Et leur but est aussi de présenter notre collection V réunissant livres de recettes et ouvrages théoriques sur le véganisme. Quant aux vrunchs, on l’espère. Ça dépendra du temps que le take-away nous prendra et du nombre de cuisiniers disponibles. Mais nous allons tout faire pour les perpétuer.»

Renseignements: www.veganopolis.org et sur la page facebook Les midis végans (24 heures)

Créé: 24.07.2015, 13h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La question de la présence tessinoise réglée, celle de la place des femmes au Conseil fédéral va rapidement se poser. D'autant que trois vacances sont attendues d'ici 2019. Tour d'horizon des principales candidates.
(Image: Bénédicte) Plus...