La «verrue» de Bel-Air agace

LausanneLa Municipalité, qui suit de près ce chantier interminable, fait un point de situation

L'immeuble à l'angle de la rue Mauborget et de la place Bel-Air est vide depuis 2011. Les pigeons ont colonisé les locaux.

L'immeuble à l'angle de la rue Mauborget et de la place Bel-Air est vide depuis 2011. Les pigeons ont colonisé les locaux. Image: PATRICK MARTIN - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Les travaux avancent, même si très lentement», fait savoir la Municipalité en réponse à une interpellation de Florence Bettschart-Narbel (PLR) visant le bâtiment de Bel-Air 4, à l'angle de la place du même nom et de la rue Mauborget.

Les autorités suivent de près ce chantier interminable lancé en 2011 par le propriétaire, Swiss Investment Concept SA. Elles se sont assurées que la société n'était pas en faillite. «Les travaux en sous-sol sont terminés et les dalles d’étage sont coulées régulièrement», fait savoir la Municipalité lausannoise. Le chantier de fin de gros œuvre devrait être terminé à la fin de l’année.

Les ouvriers ont dû faire face à de nombreuses difficultés techniques et à des accès difficiles.

A noter que le permis de construire ne concerne que l’intérieur de l’immeuble, pas les façades décaties donnant sur Bel-Air et Mauborget. Le propriétaire prévoit une rénovation douce desdites façades (pas de changement d'aspect) mais aucune demande de permis n’a encore été déposée.

A terme, l'édifice pourrait abriter un centre commercial.

Créé: 27.09.2018, 14h33

Articles en relation

Lausanne: la «verrue» de Bel-Air se retape au ralenti

Urbanisme Voilà six ans que les travaux ont débuté dans le bâtiment jadis occupé par la BCV. Le centre commercial se fait désirer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...