Villars-le-Terroir pose les jalons de son futur collège

Gros-de-VaudLe Conseil communal a lancé lundi un projet qui réunira 260 élèves du Gros-de-Vaud sur un nouveau site.

Le nouveau bâtiment serait construit au nord de la salle polyvalente de Villars-le-Terroir (à g.), tandis que des études seront menées pour réunir en un seul nouveau bâtiment un restaurant scolaire et une nouvelle buvette au bord du terrain de football.

Le nouveau bâtiment serait construit au nord de la salle polyvalente de Villars-le-Terroir (à g.), tandis que des études seront menées pour réunir en un seul nouveau bâtiment un restaurant scolaire et une nouvelle buvette au bord du terrain de football. Image: Sylvain Muller - a

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un nouvel établissement primaire devrait voir le jour dans le Gros-de-Vaud à la rentrée 2018. Le projet a franchi un pas décisif lundi avec la décision du Conseil communal de Villars-le-Terroir d’accorder un droit de superficie à l’Association scolaire régionale ASIRE pour construire un nouveau bâtiment qui devra héberger huit classes, des classes spécialisées et des locaux administratifs. Il sera érigé au nord de la salle polyvalente du village pour un coût estimé à 8 millions de francs et comprendra également une Unité d’accueil pour écoliers.

De la 1re à la 8e année

Le futur bâtiment incorporera l’administration du nouvel établissement primaire, destiné à réunir les élèves de la 1re à la 8e année des communes de Villars-le-Terroir, Essertines-sur-Yverdon, Vuarrens et Penthéréaz. Soit près de 260 élèves ayant en commun la possibilité de rejoindre le site au moyen de la ligne Yverdon - Echallens de CarPostal.

La partie n’était toutefois pas gagnée d’avance. La Commission de gestion et finances proposait en effet de refuser le préavis municipal, jugé «succinct et lacunaire». «C’était notre devoir face à l’absence totale d’informations chiffrées dans les documents fournis, mais cela ne veut pas dire que nous sommes opposés au projet», a précisé durant le débat David Mettraux, président de ladite commission.

Partage des travaux annexes

Le travail effectué par la commission chargée d’étudier le préavis a fait pencher la balance. Ayant demandé une présentation détaillée par les responsables de l’ASIRE, elle a découvert que l’association était prête à prendre en charge une partie des aménagements routiers nécessaires. Mais aussi de prendre en compte et cofinancer - lorsque ce sera dans l’intérêt des élèves - une partie des nécessaires travaux de rénovation de la salle polyvalente voisine. Une chaufferie commune a par exemple été imaginée.

L’ASIRE est également ouverte à une solution permettront de construire simultanément un restaurant scolaire et une nouvelle buvette pour le club de foot local. Le droit de superficie a donc finalement été accordé à l’unanimité moins deux abstentions. (24 heures)

Créé: 19.01.2017, 16h42

Articles en relation

Comptes communaux refusés et à éclaircir

Gros-de-Vaud Pas convaincu par les explications de sa Municipalité, le Conseil communal de Villars-le-Terroir a refusé les comptes 2015. Le Canton les passera donc en revue. Plus...

A Villars-le-Terroir, les élections tournent à l’aigre

Campagne électorale Rancœurs et vieilles brouilles font monter la tension entre les dix candidats à la Municipalité. Plus...

Villars-le-Terroir fait couler le projet de grand Echallens

Gros-de-Vaud Les populations des six communes concernées ne s'uniront pas, suite au refus de la population de Villars-le-Terroir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.