Passer au contenu principal

La ville de Prilly s’est enrichie durant l’année 2015

Les comptes communaux de l’an passé laissent apparaître un bénéfice brut de 3,1 millions. Un déficit était prévu.

Alain Gillièron, syndic de Prilly.
Alain Gillièron, syndic de Prilly.
PHILIPPE MAEDER/A

Bertrand Henzelin, municipal des Finances PDC, peut montrer sa satisfaction juste avant de présenter les comptes 2015 de la Ville de Prilly au parlement communal, lundi prochain. Ils sont positifs, et pas qu’un peu.

Le budget approuvé par ce même Conseil communal prévoyait un déficit de 715 000 francs, sur un total de dépenses de quelque 60 millions. Au final, Prilly se retrouve avec un bénéfice de 3,152 millions bruts, avant des attributions à des fonds de réserve et des amortissements complémentaires (136 500 francs après attributions et amortissements). Les dépenses effectives, elles, s’élèvent à environ 63,7 millions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.