La ville de Prilly s’est enrichie durant l’année 2015

FinancesLes comptes communaux de l’an passé laissent apparaître un bénéfice brut de 3,1 millions. Un déficit était prévu.

Alain Gillièron, syndic de Prilly.

Alain Gillièron, syndic de Prilly. Image: PHILIPPE MAEDER/A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Bertrand Henzelin, municipal des Finances PDC, peut montrer sa satisfaction juste avant de présenter les comptes 2015 de la Ville de Prilly au parlement communal, lundi prochain. Ils sont positifs, et pas qu’un peu.

Le budget approuvé par ce même Conseil communal prévoyait un déficit de 715 000 francs, sur un total de dépenses de quelque 60 millions. Au final, Prilly se retrouve avec un bénéfice de 3,152 millions bruts, avant des attributions à des fonds de réserve et des amortissements complémentaires (136 500 francs après attributions et amortissements). Les dépenses effectives, elles, s’élèvent à environ 63,7 millions.

«C’est le troisième meilleur résultat depuis 2007, précise Bertrand Henzelin. Depuis cette année, à l’exception de 2012, les comptes communaux ont toujours été positifs.» Avec ces dernières années des comptes qui contredisaient systématiquement les budgets déficitaires.

«Si nous avons pu obtenir des chiffres positifs, c’est aussi parce que nous avons maîtrisé nos charges, du moins celles sur lesquelles nous avons un certain contrôle.»

Le municipal des Finances ajoute que l’impôt sur les personnes morales a rapporté 500 000 francs de plus que prévu l’an dernier, signe que les entreprises et sociétés vont mieux. «Mais notre tissu économique est petit, il est deux fois moindre qu’à Bussigny, pour prendre un exemple dans notre district, tempère le syndic PLR, Alain Gillièron. Et nous sommes dépendants de quelques grosses sociétés.»

«Si nous avons pu obtenir des chiffres positifs, c’est aussi parce que nous avons maîtrisé nos charges, du moins celles sur lesquelles nous avons un certain contrôle», continue Bertrand Henzelin. Le personnel n’a ainsi pas reçu d’indexation l’an passé.

Équilibrage entre communes riches et pauvres

Pour 2015, une part importante du bénéfice a été attribuée à la réserve pour la péréquation financière entre Canton et communes et pour la facture sociale. Sur la seconde, la Commune n’a pas de marge de manœuvre. Et la première est un mécanisme d’équilibrage entre communes «riches» et «pauvres». «Prilly s’en est bien sortie en 2015, il faudra logiquement verser plus en 2016», prévient Alain Gillièron.

Prilly a consenti à de gros investissements en 2014 et 2015, avec notamment la rénovation complète de sa piscine de plein air à la Fleur de Lys. Le total des emprunts bancaires était de 15 millions en 2010 et n’a cessé de grandir depuis lors, pour atteindre 51 millions l’an passé. «Mais nous n’avons dû dépenser qu’environ 40 millions», commente Alain Gillièron. Il ajoute que la courbe des investissements ne va pas fléchir pour les deux années à venir. (24 heures)

Créé: 14.06.2016, 18h17

Articles en relation

Prilly s’est réjouie trop vite pour son budget

Finances La Municipalité prévoyait un excédent de recettes pour 2016, mais elle a dû revoir sa copie. Le Conseil communal a adopté un budget déficitaire. Plus...

Prilly investit malgré ses incertitudes financières

Finances Malgré des comptes 2014 positifs, grâce à des dépenses en baisse, la Commune se prépare à voir sa dette augmenter. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...