Vingt ans pour abattre les arbres d’Expo 64

VidyDe nombreux arbres ont été abattus cet hiver, au parc Bourget notamment. Tous étaient malades et représentaient un risque pour le public.

Une quarantaine d'arbres a été abattue cet hiver au parc Bourget. Les peupliers plantés pour l'Expo 64 ont fait leur temps.

Une quarantaine d'arbres a été abattue cet hiver au parc Bourget. Les peupliers plantés pour l'Expo 64 ont fait leur temps. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les promeneurs du parc Bourget n’ont pas manqué de remarquer les coupes d’arbres effectuées cet hiver. Et si certains estiment, en observant les troncs couchés, qu’ils auraient pu durer encore, l’avis est tout autre au Service des parcs et domaines de la Ville de Lausanne. La sécurité des promeneurs est la raison principale de ces abattages.

En tout, 42 arbres ont été tronçonnés à Bourget, détaille l’administration communale. Parmi eux, il est une essence qui devrait disparaître totalement du paysage. Il s’agit des peupliers carolins. Une douzaine d’entre eux, atteinte par le vieillissement, a été abattue. «Ils poussent vite mais ne résistent pas bien au temps», explique Étienne Balestra, chef du Service des parcs et domaines.

Plusieurs centaines d’entre eux avaient été plantées afin de boiser la zone en vue d’Expo 64 et leur vieillissement est pris en compte par la Ville. «Nous planifions leur remplacement sur les vingt prochaines années», dit Étienne Balestra. L’utilisation des peupliers se fait d’ailleurs sur place, souligne le chef de service: «Dans la mesure où le peuplier ne vaut rien sur le marché du bois, nous laissons les troncs abattus sur place pour en faire des bordures le long des pelouses, afin d’éviter que les voitures y pénètrent.»

«Ils dépérissaient»

Près du club de tennis universitaire, ce sont des chênes rouges que l’on a décidé de supprimer. Là aussi, la santé des arbres est en cause: «Ils dépérissaient, ne poussaient pas. Ils n’étaient vraiment pas bien à cet endroit.» Quelques frênes, atteints d’une maladie (la chalarose) ont également été coupés.

Le plan d’abattage d’hiver est présenté à l’automne à la population. Il est suivi de séances d’information dans les quartiers. Pour cet hiver, la Ville a prévu d’abattre 298 arbres. «Tous le sont pour des raisons de sécurité, avant qu’ils ne tombent sur quelqu’un», souligne Étienne Balestra. (24 heures)

Créé: 08.03.2018, 18h14

Articles en relation

Lausanne bat son record historique de nuitées remontant à l’Expo 64

Tourisme En 2017, la ville a enregistré 1,2 million de nuitées. Les Thaïs venus en masse sur les traces de leur roi disparu participent à la progression du tourisme de loisirs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...