Passer au contenu principal

Vingt-deux tables d’un jour se dressent à Lausanne

Des particuliers se sont improvisé chefs lors du troisième Restaurant Day.

Des particuliers se sont improvisé chefs lors du troisième Restaurant Day, dimanche 16  août. La Cantine du 56, street food asiatique, av. de France 56.
Des particuliers se sont improvisé chefs lors du troisième Restaurant Day, dimanche 16 août. La Cantine du 56, street food asiatique, av. de France 56.
Odile Meylan
La Cantine du 56, street food asiatique, av. de France 56.
La Cantine du 56, street food asiatique, av. de France 56.
Odile Meylan
Verts de Plaisir, les quatre-heures des Verts, place de la Palud.
Verts de Plaisir, les quatre-heures des Verts, place de la Palud.
Odile Meylan
1 / 38

Certains travaillent dans les ressources humaines, la banque ou sont étudiants. Beaucoup n’ont aucune expérience dans la restauration. Mais tous sont passionnés par la cuisine. Dimanche, ils ont ouvert leur propre table le temps d’une journée, chez eux, dans leur jardin ou dans un parc de la capitale vaudoise ainsi qu’à Pully. Pour la troisième année consécutive, Lausanne à Table invitait des particuliers à participer au Restaurant Day, manifestation née en Finlande en 2011. A Lausanne, celle-ci prend de l’ampleur: il y avait 26 inscrits, contre 21 l’an dernier et 16 en 2013. Mais la météo capricieuse a joué les trouble-fêtes, entraînant quatre annulations.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.