Le Vivarium de Lausanne évite la faillite

AccordLes fonds nécessaires au sauvetage sont réunis et une majorité des créanciers accepte l'accord de sauvegarde.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jeudi matin au Tribunal de Montbenon, les responsables de la fondation du Vivarium avaient le sourire. La faillite est évitée. La validation judiciaire de l'accord trouvé avec les créanciers n'est plus qu'une formalité.

Il fallait trouver 232'000 fr. La fondation a mis 50'000 fr. sur la table, une somme provenant de la récolte de fonds auprès du public, pour rembourser une partie de sa dette. Elle va en outre recevoir 185'000 fr. de la fondation Aquatis qui prépare l'ouverture d'un centre dédié à l'eau et à ses habitant à Vennes, dans les hauts de Lausanne. Le Vivarium, qui quittera Sauvabelin, sera intégré dans ce futur parc doté de grands aquariums à partir de 2016. La récolte publique de fonds a permis au Vivarium de réunir 170'000 fr. au total. Une fois déduits les 50'000 fr. destinés aux créanciers, il restera 120'000 fr. qui serviront au fonctionnement courant de l'institution en attendant le déménagement.

La majorité requise des créanciers, la Ville de Lausanne en premier lieu ainsi que plusieurs entreprises, a en outre accepté de ne toucher que 10% de la dette. C'était ça ou rien en cas de faillite.

(24 heures)

Créé: 14.11.2013, 10h39

Articles en relation

Pour sauver le Vivarium, la pilule sera amère pour les créanciers

Lausanne L'institution est sur le point d'éviter la faillite. Mais plusieurs entreprises ne toucheront que 10% de la facture des travaux qu'elles ont effectués Plus...

Le Vivarium de Lausanne va déménager à Vennes

Reptiles Le centre Aquatis, destiné à accueillir 10 000 poissons du monde entier à Vennes, va se réorganiser pour accueillir les reptiles venus de Sauvabelin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...