Passer au contenu principal

Lausanne va vers des salaires plus équitables

La Municipalité veut revaloriser certaines professions majoritairement féminines dans son personnel.

Dans l’administration lausannoise, les professions à majorité féminine se retrouvent notamment dans le secteur de l’accueil de jour des enfants (crèches, APEMS…).
Dans l’administration lausannoise, les professions à majorité féminine se retrouvent notamment dans le secteur de l’accueil de jour des enfants (crèches, APEMS…).
Patrick Martin - A

A terme, il en coûtera 8,7 millions de plus par an à la Ville de Lausanne. C’est le montant estimé par la Municipalité pour l’introduction sur trois ans et probablement dès 2017 d’un système de salaires qualifié de plus équitable. Nom de code: Equitas. Le Conseil communal doit encore donner son avis d’ici à l’été ou au début de l’automne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.