A l'origine du vin, les roches classées de Lavaux sur une carte

PublicationSwisstopo sort une carte d'excursions de la région avec des informations géologiques.

Matthew Richards, guide de randonnée et géologue, montre comment l'homme s'est parfois appuyé sur la structure minérale existante pour poser ses murs de vignes (ici à Rivaz).

Matthew Richards, guide de randonnée et géologue, montre comment l'homme s'est parfois appuyé sur la structure minérale existante pour poser ses murs de vignes (ici à Rivaz). Image: Marius Affolter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les randonneurs qui sillonnent Lavaux en notent les pentes plus ou moins rudes. Mais savent-ils ce qu’il y a sous leurs pieds? Une nouvelle carte publiée par Swisstopo, Suisse Rando et Lavaux Patrimoine mondial les renseigne. Elle propose de découvrir les origines géologiques de la région façonnée par le glacier du Rhône – puis par l’homme – en 23 postes étalés de Lutry à Châtel-Saint-Denis. Nous nous sommes promenés dans le cœur du périmètre inscrit à l’Unesco avec Matthew Richards, guide du patrimoine à Lavaux qui a participé à l’élaboration de la carte.

«Jusqu’à Pully, on a affaire à de la molasse subalpine, c’est-à-dire qui a subi une déformation par les mouvements alpins du sud-est au nord-ouest», explique en préambule Matthew Richards, géologue de formation. À l’aide de cartes puisées dans son sac, le guide nous rappelle la superposition des plaques et nous invite à la visualiser sur le terrain accidenté de Lavaux. Depuis le hameau de Chenaux, la leçon est instructive! Au fond, la topographie très verticale du Dézaley se détache de celle d’Épesses, plus douce, par une coupure claire qui court de la tour de Marsens aux Abbayes de la Ville de Lausanne.

Les poudingues du Dézaley

Si le Dézaley, plus proche des Alpes, a mieux résisté à l’érosion, c’est qu’il est fait de conglomérats – les bien nommés «poudingues du Mont-Pèlerin» –, alors qu’Épesses et Riex reposent sur du grès, moins grossier et plus friable. Poudingues? Le mot viendrait du pudding anglais, dont on observe les raisins secs répartis dans une masse compacte, comme les galets du poudingue, arrondis par le voyage, sont enserrés dans un ciment calcaire. «Ce sont ces conglomérats qui soutiennent le Dézaley, qui l’empêchent de tomber dans le lac», illustre Matthew Richards.

Les villages d'Épesses et Riex sont posés, eux, sur une couche de sédiments plus fins: les «grès de la Cornalle». C’est le hameau au nord d’Épesses, La Cornallaz, qui leur a donné son nom. De là on peut le mieux observer l’alternance de sables, d’argiles et de calcaires lacustres, dont les bancs ont été mis au jour au-dessus de l’autoroute à la faveur d’un glissement de terrain historique. Ledit glissement a même donné son nom aux gens d’Épesses, les «Boucs». La légende raconte que seul un bouc serait resté à La Cornallaz quand tout le reste avait été emporté.

Un terroir qui a «coulé»

Une partie de ce glissement – Les Luges – est encore active au-dessus de Calamin, région qui a droit à son appellation viticole d’origine contrôlée (AOC) propre alors qu’elle se situe sur la même pente qu’Épesses. «La composition des sols explique aussi les terroirs et les vins, justifie le guide. À Épesses, ils sont plutôt légers et caillouteux, tandis qu’en Calamin, il y a un fort apport d’argiles de ruissellement, qui ont coulé au gré du glissement de terrain.» Jeunes à l’échelle géologique (moins de 15'000 ans), les sols de Lavaux permettent en outre aux racines des vignes de pousser dans un milieu encore très minéral.

La viticulture a évidemment joué un rôle important. Elle a façonné le paysage de Lavaux après le glacier du Rhône. Par endroits, on peut observer à quel point l’homme a dû s’arranger avec la structure minérale du site, ou au contraire comme il en a profité. C’est le cas sous le hameau du Monteiller, à Rivaz: un mur de pierres s’appuie sur une base naturelle de conglomérat, dynamitée çà et là pour laisser passer le chemin viticole (observez les plantes grasses qui ont profité des trous laissés par les bâtons de dynamite!).

Paysage culturel

«La carte veut aussi montrer cela: Lavaux a été inscrit à l’Unesco comme paysage culturel», rappelle Matthew Richards. Reste qu’à l’échelle du temps, le passage de l’homme est anecdotique. Les textes explicatifs de la carte évoquent les sédiments déposés il y a 160 millions d’années dans la Thétys, cet océan disparu, la formation des Alpes qui a débuté il y a 50 millions d’années ou encore ce paysage de plaine sillonnée de rivières à méandres d’il y a 25 millions d’années, où régnait un climat subtropical! Des feuilles fossiles de camphrier ou de papyrus retrouvées dans les rochers qui surplombent le Forestay, à Chexbres, témoignent de ce passé exotique.

Et puis il y a quelques étrangetés géologiques. Entre Aran et Lutry, on peut observer la même molasse rouge qu’à Vevey-Montreux, alors qu’elle n’affleure nulle part entre deux. Une portion de cette pierre est visible contre le château de Montagny, à Aran.


Lavaux carte 3380 T au 1:33 333
A commander (13 fr. 50) sur le site de Swisstopo

Créé: 12.08.2019, 10h19

Articles en relation

Le mur en Calamin «porte atteinte» au site de Lavaux

Bourg-en-Lavaux L’Office fédéral de la culture demande des modifications au projet de réfection cantonal situé au cœur de Lavaux Unesco. Plus...

«Lavaux est devenu un vrai terrain d’étude»

Patrimoine Emmanuel Estoppey, premier gestionnaire du site Lavaux Unesco, quitte son poste. En neuf ans, il a acquis la confiance du vignoble Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.