Le LEB a cessé de siffler au passage de la Fleur-de-Lys

PrillyDepuis la fermeture du passage à niveau, les riverains et les pendulaires commencent à voir leur quartier différemment.

A Prilly, le croisement s’est transformé en cul-de-sac lundi 6 janvier dernier.?

A Prilly, le croisement s’est transformé en cul-de-sac lundi 6 janvier dernier.? Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Lundi, peu avant midi, tout en haut du chemin de la Fleur-de-Lys, à Prilly. En moins de dix minutes, deux voitures arrivent à l’ancien croisement avec le train LEB puis, découvrant la route barrée, cherchent une issue avant de finalement rebrousser chemin à toute berzingue. Depuis la fermeture du passage à niveau dit «de la Fleur-de-Lys», il y a une semaine, cette scène se répète à l’envi, de nombreux usagers n’ayant manifestement pas intégré le changement.

La fermeture est définitive. Elle a donné le coup d’envoi du chantier qui aboutira dans environ un an à un nouveau franchissement du chemin de fer par la route. A terme, les véhicules automobiles passeront en effet tous sous les voies.

Les habitudes de circulation ne sont pas les seules à être remises en cause. «La première chose qu’on a remarquée, c’est le silence», sourit Daniel Rochat, patron et cuisinier du Restaurant de la Fleur-de-Lys. Les trains n’ont plus besoin de siffler pour avertir les conducteurs de leur arrivée. «C’est bienvenu, surtout le matin tôt», précise Eliane Dupertuis, sœur de Daniel.

Mais la nouvelle situation en cul-de-sac semble aussi avoir changé quelque chose à la fréquentation de l’établissement. Moins de clients viennent prendre un café, le matin surtout. A midi et le soir, par contre, c’est comme d’habitude: bien rempli. Signe que les habitués attirés par la cuisine ne se laissent pas décourager.

«Il faudra voir après quelques semaines, continue Eliane Dupertuis. Nous travaillons en famille, nous ne voulons pas donner congé à du personnel. A la Commune, on nous a dit que nous recevrons probablement un dédommagement.» Le lieu reste facilement accessible… en train, puisque «Fleur-de-Lys» est aussi le nom d’une halte du Lausanne-Echallens-Bercher.

De l’avis des tenanciers, il reste un effort à faire pour que tous les clients comprennent que le café n’est pas fermé. La seule indication, un peu sibylline, se trouve en petit sur un panneau de circulation signalant la fermeture de la route dans 500 mètres, au sortir de Jouxtens-Mézery. Mais personne ne conteste la nécessité de sécuriser l’endroit. «J’ai vécu là-bas vingt ans, raconte Roger Saugy, ancien député socialiste prilléran. On entendait régulièrement un boum, puis on attendait avec inquiétude pour voir si une ambulance arrivait ou s’il s’agissait à nouveau de casse matérielle.»

Travaux routiers liés

Plus bas à Prilly, d’autres travaux vont débuter d’ici le printemps, ceux de la «pacification» de la route de Broye, qui permet d’accéder à la Fleur-de-Lys et fait office de raccourci entre les deux artères que sont la route de Neuchâtel, en haut, et celle de Cossonay, en bas. Une limite à 30 km/h va notamment être introduite. La Municipalité prillérane craignait qu’une fois le passage sous-train réalisé, un flot de bolides bruyants et polluants n’envahisse la route en question.

Une riveraine qui ne désire pas voir son nom dans le journal, et qui habite à mi-hauteur de la route de Broye, ne constate aucun changement depuis la fermeture du passage à niveau. Pour elle, il y a toujours autant de véhicules, et ils roulent toujours aussi vite. Anton Stastny, ancien hockeyeur de classe internationale, a l’impression inverse. Mais tous deux se réjouissent que leur route, après travaux, change de physionomie. (24 heures)

Créé: 13.01.2015, 09h24

Plus d’une année de chantier

Passage à niveau Fermé depuis le 6 janvier, de manière définitive. Les travaux consistent à faire passer le train sur un tracé différent et sur un pont, et
à réorganiser les routes. Le chantier est annoncé pour au moins une année (génie civil). La nouvelle liaison devrait être utilisable d’ici la fin de cette année.
Train LEB Il devrait circuler comme si de rien n’était, à l’exception de quelques semaines cet été (bus
de remplacement).

Route de Broye Les travaux de réaménagement devraient commencer ce printemps et se terminer 24 mois plus tard. Durant ce temps, la route sera fermée au trafic de transit mais pas aux riverains.

Un projet de nouveau tunnel pour le LEB à l'avenue d'Echallens

Articles en relation

A Fleur-de-Lys, le LEB passera sur les voitures

Prilly Le croisement sera fermé dès janvier, à la suite d’une décision de l’OFT. Un pont ferroviaire sera construit et la route modifiée. Les autorités sont agacées Plus...

145 millions, 1,5 kilomètre, le tunnel du LEB est lancé

Transports publics Pour sécuriser le tracé du train dans le tissu urbain lausannois, on creusera sous l’avenue d’Echallens, théâtre de plusieurs accidents. Ouverture prévue en 2020. Plus...

«L’idée de voir ma maison détruite, c’est l’horreur»

Témoignage Marcelle Jeanneret vit à l’avenue d’Echallens depuis 40 ans. Mais le nouveau tracé du LEB exige qu’elle parte. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.