Passer au contenu principal

La voie est libre pour la relève PLR à l'exécutif de Lausanne

Déclarés candidats à l'investiture depuis près d'un an, Pierre-Antoine Hildbrand et Mathieu Blanc ont davantage de chances d'êtres élus.

Mathieu Blanc (à gauche) et Pierre-Antoine Hildbrand sont tous deux candidats à l'investiture pour la Municipalité de Lausanne.
Mathieu Blanc (à gauche) et Pierre-Antoine Hildbrand sont tous deux candidats à l'investiture pour la Municipalité de Lausanne.
GERALD BOSSHARD

Pierre-Antoine Hildbrand et Mathieu Blanc peuvent sortir le champagne. Les deux élus PLR lausannois sont candidats à l’investiture pour la Municipalité de Lausanne depuis juin 2014. Jusqu’à lundi, ils ne savaient pas officiellement si Olivier Français allait briguer un nouveau mandat à l’Exécutif.

Désormais, ils ont la quasi-certitude d’être les deux seuls poulains de leur parti en vue de la conquête de deux sièges à l’Exécutif de la capitale. Une configuration bien plus confortable que s’il avait fallu partir à trois, avec des risques d’échec importants pour l’un des deux candidats. Pierre-Antoine Hildbrand se défend pourtant d’avoir souhaité influencer la décision d’Olivier Français: «Tout d’abord, je tiens à préciser que nous allons nous concentrer sur la campagne aux Etats d’Olivier. Ensuite, il est clair que le fait qu’il ne reparte pas pour la Municipalité va nous permettre de réaffirmer notre position de départ.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.