Passer au contenu principal

Le pasteur Daniel Fatzer défie l’Eglise réformée

Licencié après son coup d’éclat au culte radiodiffusé, le ministre est alité dans l'église Saint-Laurent.

Le pasteur Daniel Fatzer a cessé de s’alimenter et compte rester à Saint-Laurent.
Le pasteur Daniel Fatzer a cessé de s’alimenter et compte rester à Saint-Laurent.
Florian Cella

Daniel Fatzer repose dans un lit à l’intérieur de l’église Saint-Laurent. Le pasteur fait une grève de la faim depuis hier dans «son» église. Et il a bien l’intention d’occuper le lieu de culte lausannois ces jours prochains. Le ministre de 64 ans a été remercié avant-hier par l’Eglise évangélique réformée vaudoise (EERV). «Je ne m’alimenterai plus tant que je n’aurai pas été réintégré, expliquait-il hier après-midi. Ce qu’on me reproche? C’est d’avoir voulu soutenir d’autres collègues licenciés par l’Eglise.» Au culte radiodiffusé de dimanche, Daniel Fatzer a repris l’intention de prière d’un collègue pasteur licencié par l’EERV il y a quelques semaines. «Je me suis permis d’ajouter que ce collègue vivait une injustice ecclésiale.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.