La ligne Genève-Lausanne est «en bon état» selon les CFF

RailMalgré les incidents récurrents ces derniers temps sur la ligne Genève-Lausanne, les CFF relèvent que ses infrastructures ne sont pas mauvaises, hormis un point noir entre Rolle et Allaman s'agissant de la ligne de contact.

Les CFF ont redoublé ces deux dernières années les chantiers pour rénover leurs voies ferrées et stopper la dégradation inquiétante de leur réseau depuis l’introduction de Rail 2000.

Les CFF ont redoublé ces deux dernières années les chantiers pour rénover leurs voies ferrées et stopper la dégradation inquiétante de leur réseau depuis l’introduction de Rail 2000. Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 16 août, vers 2?h?30, un convoi marchandise arrache une ligne de contact à l’entrée de la gare de Nyon. L’incident provoque de fortes perturbations jusque vers 16?h?30. Le 20 août, un court-circuit sur une ligne de contact vers Prangins engendre la suppression de trains et des retards d’une vingtaine de minutes. Les incidents sont récurrents. Dans quel état se trouve la ligne Genève-Lausanne? «De manière générale, la voie ferrée est en bon état, elle obtient la note de 5 sur 6», répond Philippe Gauderon, directeur de CFF infrastructure. Pour la ligne de contact, le résultat est plus mitigé. Si son état est globalement bon, le tronçon entre Rolle et Allaman affiche un mauvais résultat (3/6). «Son renouvellement est prévu pour 2017-2018», informe le directeur.

La ligne Genève-Lausanne a une particularité: «Il n’y a pas de possibilité d’évitement et aucun moyen de délestage compte tenu du nombre élevé de voyageurs.» Conclusion: il n’y a pas plus d’incidents qu’ailleurs mais leurs conséquences sont plus importantes. «Nous avons chargé une équipe de réfléchir à des mesures complémentaires, précise le directeur. Des propositions seront faites d’ici à fin octobre.»

Si les perturbations du trafic liées à la vague de froid, en février, ont augmenté le nombre de minutes de retard en 2012, la ponctualité est globalement en hausse. Avec 87% des passagers arrivés à l’heure entre janvier et juillet 2012, Genève demeure cependant légèrement en dessous de l’objectif national fixé à 89%.

Parmi les projets à venir: une quatrième voie entre Lausanne et Renens, des quais supplémentaires à Cornavin, l’introduction d’une cadence au quart d’heure entre Coppet et Genève, le prolongement des quais à Lausanne et l’aménagement d’une voie de dépassement du trafic marchandise à Coppet. (24 heures)

Créé: 23.08.2012, 18h54

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...