Pas de loyers gratuits pour les sociétés locales de Montreux

MontreuxLes élus ont refusé de revoir le système d’aide financière au cas par cas. S’il sourit aux plus audacieux, certains le jugent peu clair.

Montreux continuera à facturer la location de ses infrastructures (ici la piscine de la Maladaire) aux sociétés locales.

Montreux continuera à facturer la location de ses infrastructures (ici la piscine de la Maladaire) aux sociétés locales. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Il faut soulager les bénévoles pour qu’ils puissent mettre plus d’énergie dans les activités plutôt que dans la survie de leur société», estime Olivier Radjulica. Pour le conseiller communal socialiste de Montreux et membre du Chœur de Chernex, la Ville devrait soutenir davantage ses sociétés locales, compte tenu de sa bonne situation financière.

Divisés, les élus montreusiens ont finalement refusé sa proposition de revoir le système d’aides financières «au cas par cas», actuellement en vigueur. Olivier Radjulica ne manque pourtant pas d’arguments: «Les frais de location des salles grèvent les finances des sociétés. Ainsi, ce qu’on leur donne sous forme de subvention leur est repris en partie pour la location des salles.» L’élu socialiste estime que la Ville de Vevey, par exemple, est plus généreuse, en offrant une fois par an à ses sociétés la location de la salle del Castillo, comptant 600 à 800 places selon la configuration.

Égalité de traitement

«Nous facturons la location des salles et des infrastructures pour pouvoir mesurer nos soutiens, réagit Caleb Walther, municipal. Car il est difficile d’avoir un principe d’égalité de traitement absolu entre les sociétés locales. Les conditions sont très différentes entre un club de natation, qui utilise des infrastructures onéreuses, et un club de course à pied, qui n’a pas besoin d’infrastructures spécifiques.»

En 2017, dans le domaine sportif, la Ville a encaissé près de 160'000 francs pour la location de ses infrastructures, 22'000 francs au total pour ses douze salles de gymnastique, 40'000 francs pour la salle omnisports du Pierrier, 60'000 francs pour la piscine de la Maladaire et 37'000 francs pour le stade d’athlétisme de la Saussaz. «Ce qui est peu au vu des charges d’entretien, beaucoup plus élevées, commente Caleb Walther. Selon nos informations, ce sont les tarifs de location les moins élevés de la région. Les sociétés de gymnastique paient entre 50 centimes et 2 francs de l’heure, alors qu’une soirée annuelle leur est facturée 200 francs.»

Pour ce qui concerne la culture, la Commune est obligée de mettre gratuitement à disposition des locaux pour les écoles de musique. Mais elle octroie aussi des soutiens, via des préavis acceptés par le Conseil communal. C’est le cas de la gratuité de l’Auditorium Stravinski, offerte pour quinze dates par année à la Saison culturelle (29 000 francs de location facturés par le Centre de Congrès à la Ville). D’autres institutions bénéficient d’aides partielles, liées à un préavis ou inscrites au budget communal, à l’exemple du Théâtre Montreux-Riviera (TMR). Au total, toutes ces prestations liées à des infrastructures culturelles se sont élevées à 1,4 million en 2017.

Toute demande est étudiée

Mais Olivier Radjulica voit encore une faille dans le système: «Pour certaines sociétés, il est difficile de formuler des demandes, sans savoir quels critères précis sont pris en compte.» Réponse de Caleb Walther: «Nous sommes toujours prêts à étudier les demandes d’une société en difficulté. D’ailleurs, elles sont nombreuses à ne pas s’en priver: nous recevons au moins une demande par jour. À défaut d’une politique de l’arrosoir, difficile à appliquer, ce système d’aides ponctuelles est le plus juste que nous avons pu trouver.» (24 heures)

Créé: 10.08.2018, 07h17

Articles en relation

Un nouveau village se dessine entre Chailly et Clarens

Montreux Le plan partiel d’affectation Les Grands Prés, à Baugy, a été accepté par les élus. Il prévoit la création de 150 appartements dans 11 bâtiments. Coût estimé: entre 75 et 90 millions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.