Lya et Alyssa sont les premiers bébés vaudois de 2018

Heureux évènementsLes premiers bébés de la nouvelle année ont pointé le bout de leur nez peu après minuit sur le canton.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Cette année, il faudra décerner deux palmes roses à la première naissance de l’année. Car il y a la première naissance de l’an en terres vaudoises, la petite Lya, 3,39 kg et 48 cm, née à Aigle à 0h13 de parents habitants Vionnaz (VS). Et il y a le premier bébé vaudois. Au chrono, c’est Alyssa, 3,38 kg et 49 cm, qui l’emporte haut la petite main. Elle a poussé son premier cri à l’Hôpital de Morges, à 0h59. Les mères et les enfants se portent bien.

Encore ému, Jésus Manuel Fernandez ne quitte pas sa Lya des yeux. Déjà une vraie Valaisanne qui s’est réveillée à l’heure de l’apéritif. «Le terme était au 31, on s’était organisé et on a pris nos vacances en conséquence, sourit le père, spécialiste en sécurité. On devait passer la Saint-Sylvestre chez des amis, mais on a à peine eu le temps d’ouvrir le champagne que les contractions ont commencé.» Pas eu le temps de toucher aux petits-fours donc. Qu’à cela ne tienne, des amis leur ont apporté une portion de foie gras le 1er de l’an.

«Tout s’est très bien déroulé, enchaîne la mère, l’esthéticienne Regina Fernandez Sipos. La petite est venue en quelques minutes. Heureusement. Parce que, pour le premier, l’accouchement a duré 26 heures. Mais j’étais confiante, toutes mes amies m’ont dit que le deuxième venait plus facilement. Je me réjouis de lui raconter qu’elle est la première de l’année. C’est un très beau souvenir en plus.»

«Ils nous ont dit de rentrer chez nous. Mais nous sommes revenus tout de suite et elle est née juste avant 1h»

La première naissance de 2016 et 2017 avait aussi eu lieu à Aigle. Mais, cette fois, c’est la maternité de Morges qui a accueilli le premier Vaudois de 2018. Une Vaudoise en l’occurrence. Alyssa a vu le jour à 0h59, après avoir pris son temps. Le terme était fixé au 24 décembre. Mais une fois qu’elle s’est décidée, tout a été vite. «Nous sommes venus une première fois à la maternité hier (ndlr: le 31 décembre) soir à 20h, raconte la maman, Vanessa Boyraz, comptable à l’UNIL. Ils nous ont dit de rentrer chez nous. Mais nous sommes tout de suite revenus et elle est née ce matin juste avant 1h.» La mère et le père, Caner Boyraz, mécanicien sur auto, ont donc passé leur réveillon à faire des allers-retours entre l’Hôpital de Morges et Cheseaux-sur-Lausanne, leur lieu résidence.

Ces premiers bébés de l’an neuf précèdent de peu ceux de Lausanne (2 h 55 au CHUV), d’Yverdon (5h56) et de Payerne (8h58). L’Hôpital de la Broye a dû faire face, comme plusieurs autres maternités, à un véritable boom des naissances avant les Fêtes. Pas moins de 24 naissances en neuf jours, signale l’hôpital, qui a comptabilisé 624 naissances cette année, contre en moyenne 584 les années précédentes. (24 heures)

Créé: 01.01.2018, 17h37

Articles en relation

Camille, premier bébé vaudois de l’année

Carnet rose La Montreusienne est née à 2 h 58 dimanche à Aigle. Des indices laissent entrevoir qu’elle sera peut-être acrobate et connue, comme ses parents Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.