Passer au contenu principal

[Vidéo] Les maçons bâtissent leur retraite dans la rue

Ils étaient près de 4000 à répondre à l’appel des syndicats pour défendre les conditions de travail de la branche en Suisse. Une manifestation précisément orchestrée par Unia.

Comme à Neuchâtel, à Genève ou au Tessin, les maçons vaudois entrent en grève.

La majorité des chantiers vaudois étaient fermés ce lundi matin, ou tournaient au ralenti. Et pour cause, l’essentiel des maçons actifs sur le canton de Vaud s’était déplacé à Ouchy en attendant le départ, vers 13h30, d’un important cortège à travers les rues de Lausanne. Il s’est étiré au centre-ville jusqu’en fin d’après-midi, réunissant plus de 4000 maçons, selon le syndicat Unia. Cela fait des mois que la tension monte au sein de la profession, en raison de l’approche du terme de la convention nationale qui lie employés et patrons. Or les négociations sont bloquées. Pour les syndicalistes, la manifestation de lundi avait tout du tour de chauffe avant la vraie confrontation, ce mardi à Zurich, sur les terres de la Société suisse des entrepreneurs. Une délégation vaudoise sera du voyage, promet le syndicat Unia.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.