Passer au contenu principal

«Maintenant, les élèves ont la possibilité d'être bons là où ils sont bons»

Anne-Catherine Lyon se dit à la fois sereine et enthousiaste. Elle salue le travail de ses partenaires et se félicite de la diminution du nombre de jeunes sans solution au sortir de l'école.

Anne-Catherine Lyon, ministre de l'école, aborde la rentrée scolaire avec sérénité.
Anne-Catherine Lyon, ministre de l'école, aborde la rentrée scolaire avec sérénité.
PATRICK MARTIN - A

– Dans quel état d'esprit abordez-vous cette rentrée?

– Je suis à la fois sereine et impatiente. Elle présente toutes sortes de nouveautés, en matière de langues par exemple, et je me réjouis de voir comment cette année va se dérouler. Avec les associations d'enseignants et les parents nous avons, par ailleurs, mis au point des améliorations concernant notamment la maîtrise de classe.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.