La maison de Philippe Guignard à Lignerolle sera vendue aux enchères

FailliteAprès l’immeuble ayant hébergé son ancien commerce, le boulanger-pâtissier est forcé de se séparer de sa demeure.

L'ensemble de la propriété s'étend sur 3931 m2.

L'ensemble de la propriété s'étend sur 3931 m2. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est une maison de maître du XVIIe siècle, érigée à Lignerolle en lisière de forêt, au lieu-dit Les Entes. Avec son panorama et ses espaces extérieurs, la demeure du boulanger-pâtissier Philippe Guignard en impose. Elle témoigne d’une période faste révolue. L’artisan est aujourd’hui contraint d’abandonner cette maison qu’il a occupée de nombreuses années avec sa femme et leur fils.

L’Office des faillites de l’arrondissement de la Broye et du Nord vaudois vendra le 25 juin aux enchères la propriété, estimée à 1'350'000 francs. Et Philippe Guignard a été sommé de quitter les lieux au 31 mai. L’artisan, qui exploite depuis l’automne 2015 à Orbe Guign’Art, une boulangerie-pâtisserie-confiserie doublée d’un restaurant, vit-il toujours à Lignerolle? Impossible de le vérifier. Contacté, le couple Guignard renvoie à leur avocat Philippe Chaulmontet, injoignable mardi. En janvier 2015, le pâtissier déclarait dans nos colonnes: «Je suis ruiné, je n’ai plus rien. Du jour au lendemain, on m’a enlevé mon travail, mon téléphone, ma voiture. Il me reste ma maison de Lignerolle, mais je ne sais pas jusqu’à quand.» Philippe Guignard venait alors de se faire licencier par le groupe portant son nom et ayant repris sa société.

«Le 2 juin 2015, il s’est mis en faillite personnelle. La vente de la maison fait partie de la procédure de liquidation des actifs, relève Guy von Arx, responsable du dossier à l’office des faillites. Elle intervient maintenant, car nous avons d’abord dû mettre en vente son précédent commerce (Ndlr: Guignard Desserts). Les créances des deux biens étant liées.» Et de souligner que la procédure de liquidation n’est pas terminée, sans en dire plus sur la nature des actifs restants.

Une visite de la maison de maître mise en vente se déroulera le jeudi 24 mai, à 14 h. (24 heures)

Créé: 15.05.2018, 20h02

Articles en relation

Philippe Guignard s’est relevé et dévoile son nouveau projet

Orbe Viré par ceux qui ont repris sa société en décembre, le pâtissier s’apprête à rebondir au centre d’Orbe. Plus...

Ruiné et malade, Philippe Guignard n’abandonne pas

Témoignage exclusif Dans le bureau de son avocat lausannois, le boulanger-pâtissier d’Orbe évoque sa chute et ce qu’il lui reste d’espoirs. Plus...

Le groupe Philippe Guignard se sépare du célèbre pâtissier

Economie L’artisan, ancien président du Lausanne-Sport, n’a plus rien à voir avec Le Citadin à Lausanne ou la pâtisserie et restaurant d’Orbe. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Un chien accompagne une pasteure dans les EMS, paru le 23 mai 2018
Plus...