Le mercure pourrait grimper jusqu’à 37°C

CaniculeDès ce mercredi, les températures vont dépasser les 33°C. Une situation semblable à celle de 2003 est envisageable. Conseils.

A Mézières, les résidents ne sortent pas l’après-midi pour éviter les grosses chaleurs.

A Mézières, les résidents ne sortent pas l’après-midi pour éviter les grosses chaleurs. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De l’air très chaud en provenance du Maroc va arriver dans nos régions dès demain. Et comme aucun courant venu de l’Atlantique ne sera présent pour le refroidir, le mercure affichera plus de 33°C et atteindra des pics de 37°C à partir de jeudi. «Nous prévoyons un seuil de danger de niveau 4, le plus élevé pour la canicule. Cela signifie qu’il fera très chaud pendant au moins cinq jours consécutifs, explique Olivier Duding, météorologue chez MétéoSuisse. Il y a une incertitude à partir du 7 juillet, mais la chaleur devrait être toujours bien présente.»

Une situation qui pourrait déclencher l’alerte canicule élaborée par le Canton. «Elle est activée dès que les températures dépassent les 33°C-34°C pendant au moins trois jours consécutifs, explique Arianna Radaelli Bertschi, cheffe de projet au Service de la santé publique. Elle permet d’informer la population, les professionnels des milieux socio-sanitaires ainsi que ceux en contact avec les personnes les plus vulnérables, sur les mesures de précaution à prendre.» Le Département de la santé et de l’action sociale incite alors les communes et les établissements concernés à déployer leur plan canicule.

Comme celui de la Ville de Lausanne qui, depuis 2010, offre aux personnes de 75 ans et plus des visites à domicile en cas de fortes chaleurs. Elles ont aussi à disposition un numéro gratuit pour demander des conseils ou de l’aide. «En moyenne, par été, nous recevons une vingtaine d'inscriptions de personnes intéressées à recevoir éventuellement une visite ou simplement des conseils par téléphone», explique Marc-André Marchand, chef opération aux Directives d’intervention en cas d’accident majeur de la Ville de Lausanne.

Chaleur et maladies

Les personnes âgées constituent le groupe le plus à risque, la thermorégulation étant altérée et la sensation de soif souvent inexistante. Sans oublier que des problèmes d’ordre physique peuvent les limiter dans leurs déplacements pour aller se servir un verre d’eau, par exemple.

La chaleur ne fait pas bon ménage avec certaines maladies. «Avec les températures qui augmentent, le taux d’ozone grimpe également, et cela peut avoir des répercussions sur le système respiratoire et cardiovasculaire, notamment chez les personnes sensibles. Avec le déclenchement de crises d’asthme, par exemple», poursuit Arianna Radaelli Bertschi.

Les conseils restent les mêmes chaque été: boire beaucoup, ne pas sortir aux heures les plus chaudes de la journée, porter des vêtements amples, se rafraîchir régulièrement et obscurcir les pièces afin d’y garder un peu de la fraîcheur nocturne. Cette dernière sera d’ailleurs relative, car des nuits tropicales – le mercure ne descend pas sous la barre des 20°C – sont à prévoir.

Pire qu’en 2003

«On s’approche de la situation que nous avons connue en août 2003, continue Arianna Radaelli Bertschi. Cette vague de chaleur pourrait même être plus importante car, en juin et juillet, les journées sont encore longues et le soleil est plus chaud. Les nuits tropicales sont un facteur de stress supplémentaire pour l’organisme, elles ne permettent pas une bonne récupération.»

Créé: 30.06.2015, 06h30

Utile

meteosuisse.ch pour la carte des dangers canicule.

vd.ch/canicule pour des conseils

0800 808 808 No gratuit de la Ville de Lausanne pour les 75 ans et plus

En EMS et dans les garderies

«Les personnes âgées ressentent rarement la soif et ont également de la peine à ressentir le chaud et le froid», explique Marlyse Ducret, infirmière responsable à la Résidence Praz Joret de Mézières. Comme tous les EMS, celui de Mézières reçoit des informations de la part du Département de la santé publique. «Depuis la semaine dernière, nous proposons à nos résidents de l’eau ou du sirop toutes les heures. Nous évitons également les sorties en bus ou simplement celles dans le jardin pendant les heures les plus chaudes, poursuit l’infirmière. Certaines résidentes veulent mettre des collants ou une jaquette toute l’année, nous essayons de les en dissuader.» L’établissement continue à servir de la soupe à midi, histoire de garantir à ses hôtes un apport hydrique conséquent.

Les jeunes enfants, de par leur dépendance à l’adulte et leur grande perte hydrique, sont également à surveiller de près. «Nous leur proposons à boire très régulièrement, explique Nathalie Meylan, directrice de la garderie de Lavaux, à Cully. Nous les sortons le matin ou après 16h et sommes attentifs à certains signes qui pourraient montrer une déshydratation. On les rafraîchit également avec de l’eau et les parasols restent ouverts dans le jardin.»

La bouche et les yeux secs font partie des signes extérieurs de déshydratation. Un sujet anormalement apathique et des urines foncées doivent aussi alerter les proches.

Si la baignade est un bon moyen de se rafraîchir, attention toutefois à ne pas se jeter à l’eau d’un coup, de peur de l’hydrocution. Olivier Duding, de MétéoSuisse rappelle: «A l’heure actuelle, l’eau du lac n’est qu’à 19-20°C. Elle devrait monter à 23-24°C mais la différence avec l’air ambiant reste importante.» Se mouiller progressivement permet d’éviter le pire.

Articles en relation

Le réchauffement va provoquer une météo plus extrême

Climat Deux chercheurs de l'EPFZ ont mis au point de nouveaux modèles climatiques. Qui montrent que le risque de canicule et d'inondation s'accroît avec le réchauffement climatique. Plus...

Le mois de juillet débutera avec neuf jours de canicule

Météo Après un mois de juin particulièrement chaud, le début du mois de juillet sera marqué par la plus forte canicule depuis 2003. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.