Passer au contenu principal

La méthode de Valbroye pour déclasser ses terrains

En 45 modifications, la Commune broyarde supprime plus de 80 000 m2 de zone à bâtir. Et ce n'est que le début.

Jacqueline de Quattro et Guy Delpedro présentent l'endroit qui a pu gagner en zone à bâtir grâce au dézonage d'autres parcelles et où seront construits des logements.
Jacqueline de Quattro et Guy Delpedro présentent l'endroit qui a pu gagner en zone à bâtir grâce au dézonage d'autres parcelles et où seront construits des logements.
OLIVIER ALLENSPACH

Après Montreux et Tévenon, la commune fusionnée de Valbroye montre l’exemple. Elle met à l’enquête dès ce mardi une opération de déclassement en vue de supprimer 83 244 m2 de zone à bâtir.

Une conférence de presse a été orchestrée lundi avec la ministre Jacqueline de Quattro afin d’inciter les autres localités à se mettre au travail et à se rendre conformes à la loi sur l’aménagement du territoire. «Je sais que ça râle beaucoup sur le terrain, mais je rappelle qu’il s’agit d’une volonté de la population suisse, y compris vaudoise», a martelé la conseillère d’Etat après avoir salué la démarche «courageuse et exemplaire» de Valbroye.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.