Michèle Piccard raconte l’aventure Solar Impulse aux enfants

LivreL’ouvrage mélange récits, anecdotes, photos et illustrations pour les plus petits.

Image: Yvain Genevay / Le Matin Dimanche

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux ans et demi après le dernier atterrissage de Solar Impulse sur le tarmac d’Al-Bateen à Abu Dhabi, synonyme de réussite d’un tour du monde historique réalisé sans une goutte de carburant, l’avion solaire refait parler de lui dans un nouveau livre.

Après «Objectif Soleil», coécrit par Bertrand Piccard et André Borschberg, Michèle Piccard, la femme du savanturier, a elle aussi pris sa plume pour raconter l’épopée solaire. Mais cette fois, avec «L’avion qui vole avec le soleil», c’est aux plus jeunes qu’elle entend s’adresser. Très coloré, mêlant réponses simples à des questions techniques, dessins humoristiques mais aussi anecdotes un peu plus sérieuses décrites avec légèreté, l’ouvrage pédagogique entend faire découvrir l’aventure Solar Impulse aux 8-12 ans.

«Pendant le tour du monde, on a toujours tenu à intégrer une dimension éducative et pédagogique en faisant notamment découvrir l’avion à des enfants lors de chaque escale. J’ai donc développé des outils pédagogiques pour les plus jeunes», explique Michèle Piccard, qui rappelle encore l’existence d’un dessin animé (voir la vidéo ci-dessous).

«Je voulais pérenniser cette aventure pour les enfants afin qu’ils puissent se souvenir de cet exploit. Le tout de façon ludique, avec humour et légèreté», poursuit Michèle Piccard, qui évoque son illustration préférée du livre. On y voit Bertrand Piccard, dessiné avec le masque à oxygène qu’il devait porter en vol. Il s’exprime de façon inintelligible face à son grand-père, Auguste, l’inventeur des cabines pressurisées. Ce dernier, dont l’ouvrage n’oublie pas de rappeler aux plus jeunes qu’il a inspiré Hergé pour le professeur Tournesol, est interloqué que son petit-fils ne se serve pas de son invention. «Un comble!» écrit Michèle Piccard.

Mais en filigrane des sourires que le livre ne manque pas de susciter, on devine aussi le message plus sérieux que Michèle Piccard entend faire passer à la prochaine génération. «Il s’agit évidemment aussi de sensibiliser les enfants aux enjeux environnementaux et aux solutions durables.»

Enfin, avec ce livre, Michèle Piccard entend casser le mythe de la femme d’un explorateur qu’on imagine comme celle qui subit, qui attend dans l’angoisse. «On me pose parfois la question: vous ne sentez-vous pas uniquement comme «l’épouse de». C’est ce que peuvent croire certains et ceux qui ne m’ont pas vue à l’œuvre, sur le terrain. J’ai suivi une bonne partie de l’aventure sur le terrain, où j’avais mon rôle, mes responsabilités. Je me suis beaucoup occupée de la communication et des contenus. Pour l’équipe, j’étais Michèle, pas l’épouse de…»

(24 heures)

Créé: 25.11.2018, 09h05

«L’avion qui vole avec le soleil», l’aventure racontée par Michèle Piccard aux éditions Larousse Jeunesse, 93 pages.

Articles en relation

Piccard et Borschberg dans la rivalité du cockpit

Aventure Dans un livre écrit à quatre mains, les pilotes de Solar Impulse évoquent les difficultés qui ont jalonné l’aventure. Plus...

«Il a fallu tourner la page, ce n’est pas évident»

Exploit Le tour du monde bouclé, les pilotes de «Solar Impulse», Bertrand Piccard et André Borschberg, reviennent sur leur épopée solaire et évoquent son avenir. Rencontre. Plus...

Nuit de folie à Abu Dhabi

Solar Impulse Plus de 450 journalistes ont joué des coudes sur le tarmac où a atterri l'avion solaire, donnant lieu à des scènes surréalistes. Plus...

«Le tour du monde n'est qu'un début pour Solar Impulse»

Interview André Borschberg évoque la suite de l'aventure Solar Impulse. Plus...

Une carte de visite de 72 m d'envergure pour la Suisse

Rayonnement La Confédération mise sur Solar Impulse pour sortir des clichés et promouvoir une autre image. Et ça marche, surtout à l’étranger. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.