Plus de mille vaches attendues à Swiss Expo

LausanneLa 22e édition de Swiss Expo qui démarre mercredi est placée «sous le signe de la jeunesse».

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Swiss Expo ouvre ses portes mercredi. Plus de mille vaches et génisses, près de 130 exposants et 400 éleveurs seront présents jusqu'à samedi au Palais de Beaulieu à Lausanne pour une 22e édition placée «sous le signe de la jeunesse».

Swiss Expo se veut le lieu de rencontre entre les professionnels de l'agriculture, l'élite de l'élevage bovin et des visiteurs venus du monde entier, affirme la manifestation. Elle a attiré l'an dernier quelque 24'000 visiteurs.

Premier concours

Pour la première fois, les jeunes éleveurs suisses vont organiser un concours de présentation (showmanship) dans le cadre de Swiss Expo. C'est l'accompagnant qui est jugé et non pas l'animal dans ce type de compétition. Les critères sont stricts: présentation du bovin sur le ring, suivi des instructions du juge, harmonie entre l'animal et l'éleveur, mais aussi habillement de l'éleveur.

Swiss Expo accueillera à nouveau l'école à la ferme afin de «faire découvrir aux enfants les richesses de l'agriculture». Près de 50 classes sont déjà inscrites pour les visites guidées, note l'organisation dans son communiqué.

Par ailleurs, des changements sont attendus dès cette année pour les vaches d'exposition dont les tétines gonflées souffrent. Une étude complémentaire à ce sujet avait été demandée notamment par la Communauté de travail des éleveurs bovins suisses (CTEBS). (ats/nxp)

Créé: 07.01.2018, 15h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 mars 2019.
(Image: Bénédicte) Plus...