Un millésime «magnifique», des rendements plus bas

VinL’excellente qualité des raisins laisse augurer d’un millésime équilibré, en quantités légèrement inférieures aux prévisions, annonce la branche.

L'été sec et chaud a produit des grappes généreuses.

L'été sec et chaud a produit des grappes généreuses. Image: Céline Jaquemet/OVV

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon les dernières prévisions de la Communauté interprofessionnelle du vin vaudois (CIVV), la production 2019 devrait atteindre 27 millions de litres, 72% en vin blanc et 28% en vin rouge – soit une baisse de 10% par rapport à 2018, notamment en raison d’une nouvelle baisse des quotas de production.

Les conditions météorologiques ont aussi eu un impact fort sur la saison viticole. L’hiver qui s’est attardé a retardé son départ, puis l’été chaud et sec a permis à la vigne de développer des grappes généreuses. En août, les orages ont aidé l’oïdium à faire des dégâts, obligeant les vignerons à réagir. Finalement, un mois de septembre clément a permis aux vendanges de se dérouler début octobre, soit «à la période idéale, quand «la vigne est en automne», comme on dit», commente l’œnologue d’Échichens Catherine Cruchon. Contrairement aux précédents millésimes, qui étaient précoces. Des nuits fraîches et des jours chauds ont facilité une cueillette sans urgence.

Pour Gilles Cornut, président de la CIVV, si la vigne a eu «un peu soif» selon les régions, l’absence quasi générale de grêle (on se souvient de celle de 2017, qui avait fortement réduit la récolte) et la pression faible des parasites et maladies font que «les 98% de la vendange sont très sains, autant de garanties pour le consommateur». François Montet, président de la Fédération vaudoise des vignerons, confirme que «même si les rendements s’annoncent inférieurs, la qualité n’en sera que meilleure».

Avec des sondages à plus de 100 degrés Oechslé pour des pinots noirs et plus de 90 pour des chasselas à La Côte, on s’achemine vers un millésime «friand et fruité», conclut l’Office des vins vaudois dans son communiqué.

Créé: 17.10.2019, 17h27

Articles en relation

Vendange d’un beau millésime sur fond de panique économique

Viticulture Le gros des vendanges débute la semaine prochaine. L’état alarmant des stocks pousse des encaveurs à vendre du vrac à vil prix. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.