Passer au contenu principal

«Non, il n'y aura pas de mise à l'enquête pour une corneille!»

Jacqueline de Quattro a fait annuler la procédure. Elle précise n'avoir jamais ordonné cela et déplore un excès de zèle de ses services.

Jacqueline de Quattro, conseillère d'Etat PLR en charge du Département du territoire et de l'environnement (DTE).
Jacqueline de Quattro, conseillère d'Etat PLR en charge du Département du territoire et de l'environnement (DTE).
ARC/JEAN-BERNARD SiEBER

Une mise à l'enquête pour tirer une corneille? La procédurea provoqué quelques vagues ce mardi matin, à commencer par des mises au point au Département du territoire et de l'environnement (DTE). La conseillère d’État Jacqueline de Quattro a fait annuler la procédure. La ministre répond à nos questions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.