Mobilis limite la hausse annoncée de ses tarifs

Transports publicsA sept mois de son extension vers le Chablais, la Communauté tarifaire vaudoise annonce une hausse de ses prix de 2,8% en moyenne, contre 3% sur l’ensemble du réseau suisse.

Dès le 11 décembre prochain, Mobilis s'étendra jusque dans le Chablais, desservant donc également les stations des Alpes vaudoises. Malgré tout, son domaine ne s’étendra pas encore sur l’ensemble du canton de Vaud. Irréductible, le Pays-d’Enhaut reste encore à convaincre.

Dès le 11 décembre prochain, Mobilis s'étendra jusque dans le Chablais, desservant donc également les stations des Alpes vaudoises. Malgré tout, son domaine ne s’étendra pas encore sur l’ensemble du canton de Vaud. Irréductible, le Pays-d’Enhaut reste encore à convaincre. Image: GÉRALD BOSSHARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une bonne et une mauvaise nouvelle pour les clients des transports publics vaudois, à partir du 11 décembre prochain, date de l’entrée en vigueur des nouveaux horaires. La mauvaise, tout d’abord, c’est que la Communauté tarifaire vaudoise (CTV) prévoit d’augmenter ses tarifs de 2,8% en moyenne. Cette hausse découle en grande partie de la décision du Conseil fédéral, en juin 2015, d’augmenter le prix de l’utilisation des infrastructures ferroviaires de 100 millions de francs par année dès 2017.

Une hausse limitée

Mais la bonne, c’est que cette hausse reste inférieure de 0,2% à celle annoncée sur l’ensemble du réseau suisse. «Nous avons voulu limiter cette hausse autant que possible, notamment concernant les voyages sur un court trajet», explique Urs Hanselmann, président de la CTV. Ainsi, les prix des billets et des abonnements «1 zone» – en particulier dans les petites agglomérations du canton telles que Nyon, Morges, Yverdon, Vevey ou encore Montreux – seront maintenus aux conditions actuelles. De même que les billets réduits «2 zones» et «Grand-Lausanne». «Il y aura toutefois une exception concernant les billets «court parcours» dans l’agglomération lausannoise, qui accuseront une hausse», ajoute le président de la CTV.

«Nous restons parmi les communautés tarifaires les moins chères de Suisse»

Par ailleurs, avec l’extension en décembre prochain de la Communauté tarifaire vaudoise vers le Chablais, la longueur maximale des trajets à l’intérieur de Mobilis sera plus importante. C’est la raison pour laquelle la hausse tarifaire inclut également une modification de la structure du tarif des abonnements. «Avec un abonnement «toutes zones», soit 12 zones contre 10 actuellement, il sera possible de voyager jusque dans les stations des Alpes vaudoises», se réjouit Urs Hanselmann. Avant de conclure: «Nous augmentons nos prix, mais nous développons aussi nos prestations de transport. Sans compter que, malgré cette refonte, nous restons parmi les communautés tarifaires les moins chères de Suisse.»

Créé: 03.06.2016, 09h58

Articles en relation

Le réseau Mobilis s’étale et prend de l’altitude

Transports publics La zone tarifaire va être élargie à l’ensemble du district d’Aigle, stations comprises. Avec, déjà, un œil sur le Chablais valaisan. Plus...

Mobilis étend son emprise sur le canton

Transports publics La Communauté tarifaire vaudoise gagnera huit zones de plus dès le 13 décembre, dans la Broye et sur les hauts de Blonay. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...