Passer au contenu principal

Mobilis limite la hausse annoncée de ses tarifs

A sept mois de son extension vers le Chablais, la Communauté tarifaire vaudoise annonce une hausse de ses prix de 2,8% en moyenne, contre 3% sur l’ensemble du réseau suisse.

Dès le 11 décembre prochain, Mobilis s'étendra jusque dans le Chablais, desservant donc également les stations des Alpes vaudoises. Malgré tout, son domaine ne s’étendra pas encore sur l’ensemble du canton de Vaud. Irréductible, le Pays-d’Enhaut reste encore à convaincre.
Dès le 11 décembre prochain, Mobilis s'étendra jusque dans le Chablais, desservant donc également les stations des Alpes vaudoises. Malgré tout, son domaine ne s’étendra pas encore sur l’ensemble du canton de Vaud. Irréductible, le Pays-d’Enhaut reste encore à convaincre.
GÉRALD BOSSHARD

Une bonne et une mauvaise nouvelle pour les clients des transports publics vaudois, à partir du 11 décembre prochain, date de l’entrée en vigueur des nouveaux horaires. La mauvaise, tout d’abord, c’est que la Communauté tarifaire vaudoise (CTV) prévoit d’augmenter ses tarifs de 2,8% en moyenne. Cette hausse découle en grande partie de la décision du Conseil fédéral, en juin 2015, d’augmenter le prix de l’utilisation des infrastructures ferroviaires de 100 millions de francs par année dès 2017.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.