Passer au contenu principal

De moins en moins farouche, le renard frappe à votre porte

Des cas ont été observés à Saint-Légier et à Blonay. Mais des signalements sont venus de toutes les zones périurbaines. Le Service de la faune rappelle les précautions à prendre.

Le renard s’est déjà par moments rapproché de l’homme (comme ici en 2013). Cette année, il est pourtant nouveau qu’autant de cas soient signalés de renards pas du tout craintifs, dans des zones où ils l’étaient par le passé.
Le renard s’est déjà par moments rapproché de l’homme (comme ici en 2013). Cette année, il est pourtant nouveau qu’autant de cas soient signalés de renards pas du tout craintifs, dans des zones où ils l’étaient par le passé.
Karin Künstner

«Un renard qui ramène la balle qu’on lui envoie pour lui faire peur… c’est normal, docteur?!?» A l'exemple de ce cas, annoncé sur les réseaux sociaux, plusieurs habitants de Saint-Légier ou de Blonay, les localités qui surplombent Vevey, se sont inquiétés de la présence de renards peu farouches à proximité de leurs habitations.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.