Un monstre s’est posé en douceur sur les voies

Vufflens-la-VilleLourd de 120 tonnes, le dernier morceau du viaduc de la RC177 a été posé samedi soir à Vufflens-la-Ville

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Vue de l’extérieur, l’opération a presque semblé facile. Le défi était pourtant de taille: insérer une pièce métallique de 46,5 mètres de long et pesant 120 tonnes dans un espace ne laissant que 35 mm de marge. Et le tout précisément au-dessus des fils électriques de la ligne CFF reliant Lausanne à Yverdon, à quelques mètres de la gare de Vufflens-la-Ville.

Les ouvriers travaillant sur le chantier de la nouvelle route RC177 de desserte de la zone industrielle d’Aclens - Vufflens-la-Ville ont toutefois tenu le challenge avec brio: samedi soir à 23 h 30, soit trente minutes après le début de la manœuvre, l’élément métallique était posé. «Je dormirai mieux ce soir», soupirait Samuel Debossens, adjoint du chef de la Division infrastructure routière du Canton.

Si tout s’est finalement déroulé «selon le scénario le plus optimiste», la pression était palpable quelques minutes avant le début de l’opération. «Cet instant est le résultat d’un gigantesque travail de préparation. La demande d’interruption du trafic auprès des CFF s’est faite il y a quatre ans», expliquait le coordinateur du chantier à l’Etat. Pendant qu’à Aigle, les ingénieurs se demandaient comment construire la poutre centrale en acier du projet lauréat «Passage du Vent», à Vufflens, d’autres ingénieurs mettaient en place des piliers en béton plongeant à 30 mètres de profondeur pour s’ancrer dans un sol instable.

Regardez la vidéo du chantier sur la RC177

Ces dernières semaines, les premiers éléments du pont ont été acheminés par camion depuis le Chablais vaudois, puis mis en place. Mais l’ultime morceau allait aussi être le plus compliqueé à positionner: il était à la fois courbe, incliné et plus lourd à son extrémité nord. Acheminé en deux parties la semaine passée, il a été soudé sur place, pendant qu’une grue géante était montée à ses côtés. Un «joujou» qui n'existe qu’à deux exemplaires en Suisse et qui se déplace en compagnie de huit camions de matériel.

Malgré tout cela, le monstre d’acier a été posé tout en douceur. «Une nouvelle démonstration des compétences existant dans notre pays», s’enthousiasmait une Nuria Gorrite «ultrafière» des équipes travaillant sur le chantier.

Beaucoup de travail reste toutefois à accomplir, dont principalement la construction de la dalle de roulement en béton qui viendra se poser sur les éléments métalliques. La mise en service est toujours prévue à l’automne 2018. (24 heures)

Créé: 20.11.2016, 10h00

Articles en relation

La route RC177 bat des records de compensation

Infrastructures Le million et demi accordé par le Grand Conseil permettra de réaliser 14 mesures de compensation supplémentaires. Plus...

Le Canton veut une RC 177 sans nuire à la nature

Infrastructures La réalisation de 5,5 km de route entre Aclens et Penthaz fait figure de chantier modèle sur tous les plans. Plus...

Un village celtique à Vufflens-la-Ville

Archéologie La construction de la RC 177 a révélé un village gaulois. Pour les archéologues, les résultats sont exceptionnels. Portes ouvertes. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...