Les montgolfières aussi suivent le courant vert

Château-d'OexSi poétiques qu’ils soient, les ballons à air chaud restent polluants. Une technologie plus écolo sera à découvrir au festival.

L'éco-ballon est reconnaissable à son enveloppe métallisée qui évite les déperditions de chaleur.

L'éco-ballon est reconnaissable à son enveloppe métallisée qui évite les déperditions de chaleur. Image: Balloon concept

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Premier aéronef ayant permis à l’homme de tutoyer le ciel, le ballon à air chaud véhicule tant de rêves qu’on en oublierait certaines réalités terrestres. Alors que la veine écologique sillonne toutes nos activités, le 41e Festival international de ballons de Château-d’Œx ne fait pas exception et avance un programme constellé de touches vertes.

Des «éco-ballons»

Parmi ses rendez-vous, la compétition de vol longue distance David Niven Cup se doublera pour la première fois d’une version plus douce pour l’environnement. Quatre des dix montgolfières inscrites seront des «éco-ballons» et bénéficieront de leur propre prix, le Piccard-Jones Eco Trophy, du nom des aérostiers rendus célèbres pour le premier tour du monde en ballon – dont Château-d’Œx célèbre cette année le 20e anniversaire.

Conçue il y a quinze ans par le Neuchâtelois Pierrick Duvoisin, la technologie éco-ballon reste tributaire de la combustion de propane, un gaz de pétrole liquéfié (GPL). Mais elle consomme 3 à 4 fois moins de cette énergie fossile que son ancêtre grâce à deux développements: une double enveloppe, qui emprisonne une lame d’air et une très fine couche d’aluminium déposée sur le tissu extérieur. Combinés, les deux éléments limitent les déperditions de la précieuse chaleur permettant à l’aéronef de voler. Résultat, l’éco-ballon consomme seulement 12 à 14 kilos de propane par heure contre 35 à 42 pour un modèle classique.

«Il y a dix ans, quand je parlais d’éco-ballons, on me prenait pour un fou, mais c’est en train de changer»

Seule une vingtaine d’éco-ballons volent dans le monde, mais celui qui les a imaginés perçoit un intérêt croissant, parmi les pilotes et le public, toujours plus nombreux à s’intéresser au Challenge Eco-ballons, dont la prochaine édition aura lieu du 13 au 17 février à Charmey (FR): «Il y a dix ans, quand je parlais d’éco-ballons, on me prenait pour un fou, mais c’est en train de changer, se réjouit Pierrick Duvoisin. L’Eco-trophée de Château-d’Œx va ajouter une visibilité et prouver que la démarche est performante.»

Seul frein, le prix de ces enveloppes, 20 à 30% plus élevé que la version traditionnelle. «Mais quand le prix des énergies fossiles va augmenter – et cela va arriver – il deviendra intéressant d’investir un peu plus à l’achat du ballon pour rentrer dans ses frais par la suite, voire réaliser des économies sur le prix de l’énergie», nuance Pierrick Duvoisin.

Montgolfière énergivore

Propre (le propane ne dégage ni fumées ni particules de suie) mais énergivore, l’aérostation est un loisir dont la facture pour l’environnement est salée. Les données en émissions de CO2 font défaut, mais il est admis qu’un meeting de montgolfières en génère énormément, tout en consommant en une semaine de vols l’équivalent de l’énergie nécessaire au chauffage de plusieurs villas familiales durant une année… Bilan auquel il faut ajouter les trajets en voiture des équipes au sol chargées de récupérer les occupants de la nacelle à leur point d’atterrissage.


Vidéo à redécouvrir (27.01.2017)

Le Festival International de Ballons de Château-d'Oex fait la part belle aux enfants lors d'une journée spéciale.

Créé: 25.01.2019, 07h05

Temps forts

Cérémonie d’ouverture

samedi à 11 h 30, en présence des Ambassadeurs du Festival, Bertrand Piccard et Brian Jones pour les 20 ans du tour du monde en ballon.

Conférence publique gratuite

samedi à 18 h 30, à la halle Landi, à côté du terrain d’envol. Bertrand Piccard et Brian Jones reviendront sur l’épopée de leur tour du monde. Fondue et orchestre champêtre.

Journée des enfants

mercredi dès 13 h 30, vols captifs, lâcher de ballons en papier de soie (pas de ballons de baudruche), dédicace du livre de Michèle Piccard «L’avion qui vole avec le soleil».

Simulateur de vol

Démonstration par la Haute École d’ingénierie et d’architecture de Fribourg. Possibilité de tester les sensations du vol mercredi après-midi.

Night Glow

vendredi 1er février à 18 h 58. Grand spectacle son et lumière avec illumination de Montgolfières dans toute la station. Uniquement par météo clémente. Il est conseillé d’arriver avant 18 h et de s’installer sur la colline du temple ou au sud du terrain de foot pour profiter du spectacle.

Toute la semaine

Vols en ballon, shows aériens, etc. infos www.festivaldeballons.ch

Articles en relation

Un simulateur de vol inédit compte faire redécoller un Espace Ballons stagnant

Château-d’Œx Le musée consacré à la montgolfière pourrait être doté d’une technologie unique au monde. Des pré-études vont démarrer. Plus...

La Rega a secouru une montgolfière aux Grisons

Suisse La Garde aérienne suisse de sauvetage (Rega) est intervenue samedi soir pour aider des touristes coincés dans leur montgolfière. Plus...

Grande compétition de montgolfières en Italie

Insolite Venues du monde entier, des dizaines de montgolfières se sont envolées dimanche pour deux semaines de compétition, en Italie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.