Passer au contenu principal

Monstre de plastique contre les déchets des firmes

Greenpeace Vaud a sorti le grand jeu à Ouchy, samedi, pour dénoncer la pollution des grandes entreprises.

Ce «monstre de plastique» a été réalisé en partie à partir d'emballages à usage unique retirés de la mer aux Philippines ou récoltés sur des rivages des Philippines,
Ce «monstre de plastique» a été réalisé en partie à partir d'emballages à usage unique retirés de la mer aux Philippines ou récoltés sur des rivages des Philippines,
Keystone

Une marionnette géante conçue à base d'emballages se dresse à Ouchy samedi. Greenpeace Vaud veut ainsi dénoncer la problématique du plastique utilisé par les grandes entreprises.

Ce «monstre de plastique» a été réalisé en partie à partir d'emballages à usage unique retirés de la mer aux Philippines ou récoltés sur des rivages des Philippines, indique le groupe. A côté, les bénévoles ont installé une tortue marine en papier mâché symbolisant les souffrances des animaux marins.

L'action vise le groupe Nestlé à qui les militants reprochent d'être «un des principaux pollueurs de la planète par le plastique». Mais les écologistes attendent également d'autres entreprises qu'elles rendent «leur empreinte plastique transparente et mettent en place des plans concrets pour réduire l'usage d'emballages à usage unique».

L'opération s'est tenue dans le cadre du «monstre Plastival» ce samedi. Les organisateurs sensibilisent le public au plastique et proposent des alternatives durables. L'Association pour la Sauvegarde du Léman y rappelle également l'impact du plastique au niveau local pour les eaux du lac.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.