Passer au contenu principal

Montreux veut vendre l’hôtel qui a abrité l’Audiorama et Sissi

La Ville ne peut pas mettre le bâtiment en location, sans de gros frais, vu son état. Elle lance un appel d’offres, avec une option d’usage de la Salle Sissi.

La Commune entend conserver l’usage de la salle Sissi pour des réceptions, entre autres. Car elle ne possède pas d’équivalent à ce joyau représentatif de la Belle Epoque.
La Commune entend conserver l’usage de la salle Sissi pour des réceptions, entre autres. Car elle ne possède pas d’équivalent à ce joyau représentatif de la Belle Epoque.
Chantal Dervey

«Nous espérons que cette action va déboucher sur des propositions concrètes et débloquer la situation», explique Laurent Wehr­li, syndic. La Municipalité de Montreux a décidé de procéder à un appel d’offres pour vendre la partie du Grand Hôtel de Territet qui a abrité Elisabeth d’Autriche (Sissi) et plus récemment le Musée suisse de l’audiovisuel (Audiorama). Construit en 1888, classé en note 1 (importance nationale), le bâtiment, qui a accueilli le premier téléphone de Suisse lors de la Belle Epoque, nécessite une intervention urgente, afin de stabiliser sa statique. «Son état vétuste et d’insalubrité rend sa mise en location impossible sans engager des frais très importants, précise Caleb Walther, municipal. Et la Commune n’a pas d’intentions particulières quant à l’affectation des locaux pour ses propres besoins. Raison pour laquelle nous souhaiterions le vendre en l’état.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.