Vaud retarde la 5G, même s'il s'emmêle les pinceaux

Technologie Le département de Jacqueline de Quattro a décidé de bloquer provisoirement les projets d’antennes qui utilisent des ondes 5G. Elle a laissé entrevoir mardi un moratoire, avant de rétropédaler.

Nous avons posé la question aux badauds lausannois qui ont un avis plutôt mitigé. Notre micro-trottoir
Vidéo: Fabien Grenon

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jacqueline de Quattro l'a annoncé ce mardi matin devant le Grand Conseil: le Canton de Vaud va geler provisoirement les autorisations d'installer des antennes de téléphonie 5G. Par principe de précaution, il attend la publication du rapport de l'Office fédéral de l'environnement concernant les impacts de la 5G sur la santé.

Dans un premier temps, la ministre libérale-radicale a parlé d'un «moratoire», expliquant devant les députés que les autorisations de construction étaient «suspendues».

Rétropédalage du Conseil d'État deux heures plus tard. Il s'avère que la décision n'est pas aussi formelle. Le Conseil d'État a tenu à corriger l'annonce de la ministre libérale-radicale dans une «note aux médias». En fait, seul le gouvernement peut décider un moratoire, ce qu'il n'a pas fait.

En l'occurrence, la décision émane du département que dirige Jacqueline de Quattro, celui du Territoire et de l'Environnement. La décision est provisoire et il s'agit de «retenir les dossiers relatifs aux antennes 5G». C'est-à-dire à faire une pause temporaire dans les procédures d'autorisations.

Technologie et santé

Dans les faits, qu'il s'agisse formellement d'un «moratoire» ou d'une «retenue de dossiers», le résultat ces prochains mois sera sensiblement le même: aucune antenne utilisant la technologie 5G ne poussera dans le canton de Vaud.

«L'évolution technologique en général est indispensable à la population, mais la santé de la population est plus importante», explique Jacqueline de Quattro. Cette décision date «d'il y a quelques semaines», selon elle. Elle précise que les installations 3G et 4G, elles, ne sont pas impactées par cette décision.

La mesure surprend Swisscom

Combien de projet ont-ils été gelés par cette décision? Swisscom ne souhaite pas donner de chiffres sur ses projets d'antennes 5G en terres vaudoises, pour des raisons de concurrence. «À ma connaissance, le Canton de Vaud est le seul à pratiquer de la sorte», explique Christian Neuhaus, le porte-parole de Swisscom.

La mesure, d'ailleurs, «surprend» l'opérateur téléphonique. «La technologie 5G est similaire aux technologies 3G et 4G, ajoute Christian Neuhaus. Ce sont des ondes qu'on connaît très bien. Aucune étude n'a montré quoi que ce soit de nocif avec les ondes 5G.»

Deux trajets pour les antennes

Un projet d'installation d'antenne 5G peut suivre deux chemins différents, selon Jacqueline de Quattro. Si le projet se trouve dans une zone à bâtir, c'est la commune qui s'en charge. Si l'antenne est prévue hors de la zone à bâtir, c'est au Service du développement territorial (SDT), qui dépend du Département du territoire, de s'occuper du projet. Pour Jacqueline de Quattro, la pause décidée par son département s'activera dans les deux cas.

Les députés veulent un moratoire temporaire

Si la ministre s'est prononcée ainsi au parlement, c'était pour appuyer une résolution déposée par les Verts, pour mettre en place un moratoire sur les antennes 5G. Ce texte a été accepté par 94 voix contre 9, avec 25 abstentions. Là aussi, les députés attendent le résultat de l'étude de l'OFEV.

Formellement, une résolution acceptée par le Grand Conseil n'a aucun effet contraignant pour le gouvernement. Charge désormais au Conseil d'Etat de répondre à cette demande du parlement.


Ma vie d'électrohypersensible

Créé: 09.04.2019, 11h34

Articles en relation

«J’ai le système de protection contre la 5G»

Le Matin Dimanche Les ondes électromagnétiques, l'actu chiffonnée par Claude-Inga Barbey dans sa vidéo «Olé!» N°30. Plus...

Cinq inquiétudes concernant la 5G

Téléphonie Pétitions et demandes de moratoire se multiplient avant l'arrivée de la 5G en Suisse. Quelles sont les inquiétudes soulevées par ce nouveau réseau? Plus...

Pourquoi la 5G diffuse une onde de révolte

Télécoms Frondes sur les antennes, pétitions virales et réel phénomène social. D’où vient cette peur de la 5G? Plus...

La 5G, ça va servir à quoi ?

Technologies En cours d'introduction en Suisse, les nouveaux débits de données mobiles promettent une révolution à terme, et pas seulement pour le consommateur lambda. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.