Passer au contenu principal

Moins de morts sur les routes vaudoises en 2019

Dix-huit personnes sont décédées dans des accidents de la route l'an dernier. Il s'agit du chiffre le plus bas jamais enregistré pour le canton de Vaud.

La police vaudoise souligne que l'inattention ou la distraction sont à l'origine de la plupart des accidents.
La police vaudoise souligne que l'inattention ou la distraction sont à l'origine de la plupart des accidents.
Archive, Keystone

Les routes vaudoises ont fait moins de morts l'an dernier. Dix-huit personnes sont décédées à la suite d'un accident, soit sept de moins qu'en 2018.

Il s'agit du chiffre le plus bas jamais enregistré dans le canton, relève jeudi l'Etat de Vaud dans un communiqué. La plupart des victimes sont des automobilistes (9 décès), suivis par les motards (3), les cyclistes (2), les piétons (2) et d'autres usagers de la route (2).

Contrairement aux décès, le nombre d'accidents sur les routes vaudoises affiche une hausse en 2019 ( 5% sur un an). Cette augmentation est à mettre en relation avec la progression constante du nombre de véhicules en circulation ( 16% en 10 ans).

La police vaudoise souligne que l'inattention ou la distraction sont à l'origine de la plupart des accidents. En cas d'accident mortel toutefois, ce sont d'abord la vitesse et l'alcool qui sont en cause.

Sensibilisation

Pour la conseillère d'Etat Béatrice Métraux, en charge de la sécurité, «éducation, prévention et répression» demeurent «les trois piliers indissociables en matière de sécurité routière», explique-t-elle, citée dans le communiqué.

Mme Métraux annonce que les campagnes de sensibilisation vont se poursuivre cette année, notamment pour les usagers les plus vulnérables: piétons, cyclistes et motards.

De son côté, le commandant de la police cantonale, Jacques Antenen, demande une harmonisation des radars dans le canton. Il souhaite également «une prise en charge plus agressive» des usagers de la route provoquant des nuisances sonores inutiles.

Un mort à Lausanne

Pour la Ville de Lausanne, un seul accident mortel s'est produit l'an dernier, tout comme en 2018. Davantage de constats d'accident (1225) ont été enregistrés par rapport à 2018 (988). Ce sont les accidents avec blessé léger qui ont progressé, tandis que les cas graves sont demeurés stables.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.