Aller au musée comme on part en voyage

EcolesLe Canton lance la première semaine Ecole-Musée, fin juin, pour promouvoir les sorties et la découverte d’œuvres d’art

Le Canton lance la première Semaine Ecole-Musée, fin juin, pour promouvoir les sorties et la découverte d’œuvres d’art.

Le Canton lance la première Semaine Ecole-Musée, fin juin, pour promouvoir les sorties et la découverte d’œuvres d’art. Image: Nora Rupp

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Il faut se déplacer pour découvrir des choses.» C’est la conviction de Myriam Valet, coordinatrice Ecole-Musée au Service des affaires culturelles du Canton de Vaud. «Le musée offre la richesse du réel. Voir des reproductions de bonne qualité, ce ne sera jamais pareil que de les découvrir en vrai, en grand, dans leur vrai volume, avec les matières réelles et les véritables couleurs.» Les enfants ont leur place dans les musées et ces derniers font tout pour cibler ce public, «qui est celui de demain mais avant tout celui d’aujourd’hui», souligne Myriam Valet.

Rendez-vous fin juin

C’est dans l’optique de renforcer ce lien et la force pédagogique que peut avoir une visite que la coordinatrice lance la Semaine Ecole-Musée. Soutenue par la HEP et la Direction de l’enseignement obligatoire, la manifestation aura lieu du 20 au 29 juin et se destine aux élèves du primaire. Les dates n’ont évidemment pas été choisies au hasard. La période est la plus récréative de l’année pour les enfants, dont les journées sont rythmées par des joutes et des sorties. En somme, on souhaite faire une place au musée entre pique-niques, balades et piscine.

«Il y a un avant, un pendant et un après la visite, dont on peut faire beaucoup de choses!»

L’idée émane de la structure de médiation culturelle pour les écoles, Ecole-Musée. Active depuis 2005, sa mission consiste à encourager et à valoriser les sorties au musée avant tout mais aussi dans d’autres types d’institutions culturelles. Leur méthode? Fournir aux enseignants des documents pour préparer le déplacement. «Il y a un avant, un pendant et un après la visite, dont on peut faire beaucoup de choses!» Le Musée suisse de l’appareil photographique, celui du Vieux-Moudon ou encore la Collection de l’art brut ont, par exemple, fait l’objet de telles publications pédagogiques.

Si certains enseignants sont friands, d’autres peinent à intégrer ce type d’outil, voire même de sortie, à leurs pratiques. «Et il y a aussi des freins: le coût des sorties; ainsi qu’un aspect plus symbolique: des profs se disent parfois qu’ils ne s’y connaissent pas assez, qu’ils ne sont pas spécialistes de tel ou tel thème.» Sans compter que si, à Lausanne, une sortie peut être facile à intégrer à son planning, les régions plus périphériques, moins bien loties en offre muséale, doivent davantage jongler pour pouvoir déplacer leurs classes. La période des courses d’école permet ainsi davantage de souplesse en la matière.

Des musées et des châteaux

Des 60 musées approchés pour participer à la grande opération de séduction, 39 ont souhaité jouer le jeu. Dans le lot, on compte même 5 châteaux mais aussi la Villa Rose de Gland ou encore le Centre Pro Natura de Champ-Pittet. «Le but n’est pas du tout de faire une course d’école entièrement dans des musées et d’en faire plusieurs dans la journée, prévient Myriam Valet. Mais de concevoir la visite comme un petit voyage.» Voyage au pays des musées, disent les affiches de la manifestation. Comme pour préfigurer les vacances d’été, mais pas seulement. L’avant, le pendant, l’après, toujours. «On fait sa valise, on se réjouit, on vit un temps fort et on en garde un souvenir.»

Carte blanche

Les musées sont libres de mettre sur pied des activités spéciales pour l’occasion, de cibler certaines tranches d’âge. Ils ont été encouragés à ouvrir leurs portes les lundis 20 et 27 juin. Nombre d’entre eux consentent cette entorse à la tradition. Un effort est aussi fait au niveau des tarifs, plafonnés à 5 francs et même simplement réduits à zéro franc dans certains cas.

Pour le côté souvenir, tous les bambins qui seront allés au musée recevront une carte postale à l’issue de leur visite. Qu’ils pourront envoyer à Ecole-Musée. Les huit gagnantes – une par degré HarmoS – seront publiées dans 24 heures.

Semaine Ecole-Musée, du 20 au 29 juin pour les élèves du primaire.

Créé: 30.04.2016, 10h15

En chiffres

L’ensemble du territoire du canton est représenté lors de ces dix jours de Voyage au Pays des musées.

58 activités différentes seront proposées, parmi lesquelles 38 seront gratuites et 17 limitées à 5 francs.25 institutions ouvriront les lundis et 24 accueilleront les écoliers dès 8h30 du mardi au vendredi.

C’est aux enseignants d’inscrire leurs classes et ils ont jusqu’au 20 mai pour se manifester, via le site:
www.semaine-ecole-musee.ch

La sortie scolaire: «le cœur de l’accès à la culture»

Les dossiers pédagogiques Ecole-Musée existent depuis 1991, rédigés par des enseignantes rattachées à la Direction générale de l’enseignement obligatoire. En 2005, la structure Ecole-Musée est créée au Service des affaires culturelles afin de développer la médiation culturelle et le lien entre les écoles et les institutions culturelles.

«Depuis, nous avons publié plus d’une cinquantaine de dossiers pédagogiques, explique Myriam Valet, la responsable. La médiation se fait en effet aussi à travers des supports, des dispositifs. Nous avons développé une collection qui prépare les enseignants à la sortie avec l’élève. C’est la mission. Pour les musées, historiquement. Mais, ces dernières années, nous avons développé des liens avec les lieux culturels au sens large.» Des dossiers ont ainsi été réalisés sur des collections permanentes, mais pas uniquement. Des fascicules pour certaines expositions temporaires ont été mis à la disposition des profs. «Plus directs, plus compacts. Les grands dossiers sont destinés à prendre davantage de temps.»

Le théâtre, l’opéra, la danse, le patrimoine immatériel ont ainsi eu droit à leur publication. «En essayant d’imaginer tout le temps d’autres concepts pour valoriser la sortie, qui est pour nous le cœur de l’accès à la culture. Il faut y aller! Mais, pour pouvoir le faire, il faut préparer sa classe. Et nous, nous accompagnons les enseignants dans leur préparation. Il y a toujours de quoi extraire des thématiques pédagogiques.»

On le sait, les musées développent foule d’activités pour les écoles et de nombreuses classes déambulent «heureusement» dans les musées et autres institutions culturelles chaque année. «Il y a de plus en plus de médiateurs culturels et scientifiques pouvant accueillir les classes et proposer des visites guidées ou des ateliers pédagogiques. Mais les enseignants restent ceux qui connaissent le mieux leurs élèves, leur comportement et leurs connaissances préalables. Aussi ces deux rôles sont complémentaires lors d’une sortie culturelle. L’école offre très souvent la première expérience au musée, et c’est aussi le rôle des enseignants que de rééquilibrer l’égalité des chances face à l’accès à la culture pour leurs élèves, représentant tous les milieux sociaux.»

Articles en relation

Le Musée de l'Elysée fête les 100 ans du photographe suisse Werner Bischof

Photographie Une journée spéciale clôture l'exposition du pionnier de l'image avec projections et conférence à l'institution lausannoise. Plus...

Le Musée suisse du jeu de La Tour-de-Peilz accueille les créateurs

La Tour-de-Peilz Cette rencontre, unique en Suisse, permettra aux créateurs de jeux de faire tester leurs prototypes, dans le but de les éditer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.