Passer au contenu principal

Les musulmans signent avec l'État de Vaud pour être reconnus

Dix-sept associations islamiques ont passé ce jeudi un un accord le Canton. Elles espèrent être reconnues par l'État dans cinq ans. Sans garantie, précise Béatrice Métraux

Sandrine Ruiz, présidente de l'Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM), et son secrétaire général, Pascale Gemperli.
Sandrine Ruiz, présidente de l'Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM), et son secrétaire général, Pascale Gemperli.
Jean-Paul Guinnard - a

Béatrice Métraux a reçu ce jeudi en fin de matinée une déclaration signée des responsables de l'Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM). Dix-sept mosquées et sociétés membres ont signé la déclaration liminaire d'engagement: c'est la première étape de leur reconnaissance officielle par l'État de Vaud. Ce document de trois pages comprend une longue liste d'engagements à tenir (lire ci-contre).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.