La mystérieuse disparition de la féra

Poissons du lac 4/4Le poisson se fait de plus en plus rare, ces dernières années, dans les filets des pêcheurs.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La valorisation des poissons du Léman qui ne figurent pas dans le «top 5» se veut une solution à un problème de taille pour les pêcheurs. Le corégone (la féra), qui représente environ deux tiers de leurs revenus, se fait rare.

Les quantités pêchées chutent depuis 2013 dans le Léman comme dans presque tous les lacs du pays. «L’espèce est loin d’être menacée mais la situation est préoccupante, confirme Frédéric Hofmann, inspecteur cantonal de la pêche. On ne sait pas jusqu’où les tonnages vont baisser.» On peine aussi à identifier les causes, probablement multiples, de l’hécatombe. Parmi les hypothèses: les efforts de pêches importants entre 2011 et 2016, des hivers moins favorables à la reproduction, les attaques du cormoran, les micropolluants et surtout le réchauffement climatique. La température de l’eau de surface du Léman est en hausse (+ 1,1 à 2,7 degrés depuis 1974, selon les stations de mesure).


Lire aussi: Les poissons oubliés du Léman veulent revenir dans nos assiettes


«On s’est aperçu que certaines années, il y a un décalage de la période de reproduction des corégones qui peut aller jusqu’à deux semaines», indique Frédéric Hofmann. Résultat: l’agenda d’ouverture de la pêche ne correspond plus forcément à la réalité. «Avec le réchauffement de l’eau de surface, le plancton change, les petites crevettes qui le mangent changent, les poissons qui mangent ces crevettes changent… tout le cycle alimentaire, en fait, relève le biologiste Jean-François Rubin. Comme la croissance des poissons se modifie, les périodes de protection ne sont plus forcément justes. La loi risque d’autoriser les pêcheurs à capturer des poissons qui n’ont pas pu se reproduire.»

L’inspecteur cantonal annonce des réflexions en cours quant au «bien-fondé de retarder l’ouverture de la pêche du corégone. Nous avons pris des mesures pour limiter la capture de janvier à mars, avec une maille plus large pour certains filets. L’incidence des maladies et parasites mérite aussi d’être mieux étudiée.»

Le réchauffement va entraîner une hausse de la pollution, prédit Jean-François Rubin. «Et ce, alors même que la quantité de polluants diminue. Il y a moins d’eau l’été, à cause du réchauffement. Les produits sont donc plus concentrés, plus nocifs, et peuvent entraîner la mort des poissons. Malgré tous les efforts, on ne va pas vers le beau.»


Lire (et voir!) aussi: Trois recettes en vidéo pour cuisiner les oubliés du lac (Écrevisses, gardons et tanches)


Créé: 12.04.2019, 14h55

Articles en relation

[VIDEO] Comment cuisiner trois poissons du lac?

Poissons du lac 2/4 Les cuisiniers de l’École hôtelière se sont affrontés, façon «Top Chef», autour de trois espèces du lac boudées. Immersion en cuisine pour la préparation des écrevisses, tanches et gardons. Plus...

Les poissons oubliés du Léman veulent revenir dans nos assiettes

Poissons du lac 1/4 Les cuisiniers de l’École hôtelière se sont affrontés, façon «Top Chef», autour de trois espèces du lac boudées. Plus...

Quel est votre poisson du Léman préféré?

Poissons du lac 3/4 La perche ou le brochet; La féra ou la truite? Mangez-vous des espèces moins connues? Découvrez les résultats de notre sondage. Plus...

[Vidéo] Le silure: du lac à l'assiette

Cuisine Comment apprête-t-on ce poisson à première vue peu ragoutant mais pourtant très bon? Les secrets de Michel Müller, cuisiner au Restaurant du Lac à Vallamand-Dessous. Plus...

Sur les traces du monstre du Léman

Nature En cinq ans, les silures ont envahi l’entier du lac. A tel point que ce poisson exotique pour le bassin du Rhône devra être déclaré dans le carnet de pêche. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...