Et si le Canton de Vaud avait sa Journée pour le climat?

Grand ConseilLe thème climatique a encore divisé le parlement vaudois mardi.

La proposition du PDC Axel Marion date d’il y a une année. Elle a été soumise au vote du parlement mardi.

La proposition du PDC Axel Marion date d’il y a une année. Elle a été soumise au vote du parlement mardi. Image: Jean-Bernard Sieber

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une «Journée vaudoise pour le climat» devrait voir le jour, probablement fixée au 8 décembre, date internationale dédiée à cette cause. Le postulat du PDC Axel Marion a été accepté par la très courte majorité parlementaire que forment les partis de gauche et du centre, Vert’libéraux compris. La ministre écologiste Béatrice Métraux a indiqué que l’idée trouverait sa place dans le Plan climat du Conseil d’État, «qui sera transmis au Grand Conseil ce printemps», a-t-elle précisé.

Ce Plan climat, d’abord annoncé pour l’été passé puis décembre dernier, découle des Assises du climat, organisées fin 2018. Il sera «transversal» – tous les départements de l’État sont impliqués – et «tiendra compte de l’implication des acteurs institutionnels mais aussi privés, notamment l’économie», a ajouté la conseillère d’État, qui fait l’intérim à la tête du Département de l’environnement depuis le départ de Jacqueline de Quattro.

Et le contenu de cette stratégie promet de faire parler dans l’hémicycle, vu le long débat qu’a suscité cette seule «Journée du climat». PLR et UDC n’y étaient en effet pas favorables. «Une Journée coûteuse», a estimé la députée libérale-radicale Laurence Cretegny, qui doute de l’utilité d’un tel symbole. «Utilisons plutôt ces fonds au profit d’actions concrètes!» Son coreligionnaire Nicolas Croci Torti a fait le parallèle avec la Fête des mères ou la Saint-Valentin: «C’est toute l’année qu’il faut penser au climat.»

Occasion à saisir

Ce à quoi l’autre camp a rétorqué qu’il ne fallait renoncer à aucune occasion de sensibiliser le public à l’urgence climatique. «Les collectivités publiques doivent prendre l’initiative, sans quoi le 8 décembre il n’y aura que les manifestations de Grève du climat et d’Extinction Rebellion, qui n’ont pas de légitimité institutionnelle», a insisté Axel Marion.

La droite s’est défendue de tout climatoscepticisme, que d’aucuns ont été prompts à flairer. «Les symboles, vous les refusez. Les mesures concrètes, vous les refusez. Que devons-nous comprendre? Que les masques tombent?» a questionné le socialiste Pierre Dessemontet.

Peu avant, son propre postulat «Pour que le Canton fournisse aux acteurs institutionnels une boîte à outils de l’adaptation au réchauffement climatique» avait tapé sur les nerfs de l’UDC Jean-François Thuillard, syndic de Froideville. «Comme si les Communes ne faisaient rien!» Et de citer «l’éclairage public au LED, les chauffages à distance à plaquettes, l’isolation des bâtiments, les constructions en bois local, nos déchetteries cinq étoiles…» Applaudissements dans le camp bourgeois. Lequel est encore battu sur cet objet. La même alliance de centre gauche a aussi fait passer in extremis une motion Verte soutenant une batterie de contraintes énergétiques dans les nouvelles constructions et les bâtiments à assainir.

Dans ce même élan, l’UDC Yvan Pahud a été soutenu à la quasi-unanimité pour son initiative en faveur des énergies vertes. Le texte s’adresse au Conseil fédéral, lui demandant «la mise en place d’un système de rachat de l’électricité indigène renouvelable par les fournisseurs de courant, avec un prix au kWh couvrant les coûts de production». Cela pour pallier l’abandon par la Confédération en 2018 du système de rétribution de l’injection à prix coûtant (RPC), au profit d’une aide unique à l’investissement.

Créé: 05.02.2020, 08h26

Articles en relation

Climat: les dessous d'un acquittement historique

Justice Les rapports du GIEC et le témoignage alarmant d’une climatologue ont conduit à la relaxe des activistes. Plus...

Climat: les médecins rejoignent la lutte

Environnement Le réchauffement a déjà un impact sur notre santé, répètent les soignants. Ils montent au front, depuis peu. Plus...

«Il nous reste dix ans pour inverser la courbe des émissions de CO2»

Climat Au premier jour du WEF, les scientifiques appellent les dirigeants à ne plus ignorer la réalité du changement climatique. Plus...

Contesté, le jugement des activistes ouvre une brèche

Climat L’acquittement de douze activistes du climat, lundi à Renens, a déjà des répercussions. D’autres militants sont passés à l’action, à UBS. Le procureur général, lui, fait appel. Plus...

Le climat met les caisses de pensions sous pression

Finance et réchauffement climatique Selon Alliance climatique, les caisses ignorant le défi climatique sont dans «l’illégalité». Berne tranchera d’ici à avril. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.