La Nature craint le retour du gel

MétéoLe gel au sol, prévu en fin de semaine, pourrait faire mal aux plantes.

Image: Gerald Bosshard - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis quelques jours, le froid est de retour. Et les températures particulièrement fraîches de ce baroud d'honneur, qui s'accompagne de températures de 1 à 3 degrés le matin en plaine, sont redoutables pour la nature qui commence à reprendre ses droits. «La situation est assez tendue. Pour le moment, ça tient, car les températures ne sont pas encore à un seuil critique. Tant qu'il n'y a pas de gel au sol, ce retour du froid n'a pas trop d'influence sur la nature», explique Eric Remolif, technicien agricole de l'Agroscope de Changins.

Les yeux rivés sur la courbe des températures, Eric Remolif ne craint donc qu'une chose: le retour aux valeurs négatives, synonyme de gel au sol. «Il y a un sérieux risque pour jeudi matin», poursuit le technicien, ajoutant que nombre de plantes, dont la résistance est aujourd'hui bien plus douce qu'en plein hiver, se remettraient mal d'un retour du gel. «Sur les plantes, après un hiver plutôt doux, l'état de la végétation est déjà pas mal avancé. Certains arbres fruitiers, sensibles au phénomène de coulures, risquent de ne pas pouvoir produire de fruits. Dans les vignes, où le débourrement (ndlr: qui marque le réveil de la plante) est déjà important, le gel pourrait détruire les branches à fruit.»

Situation pas inédite

Directeur de la météorologie chez MeteoNews, Frédéric Glassey confirme que ce gel tardif a de quoi inquiéter. «Nous sommes actuellement entre 4 à 5 degrés en-dessous des normes de saison et l'on peut s'attendre à ce que les températures chutent ces prochaines nuits en dessous de 0 degré. On pourrait donc avoir du gel en plaine entre jeudi et vendredi matin», prévoit le spécialiste, qui se méfie bien plus des nuits de ciel dégagé que des giboulées crachées par une couverture nuageuse.

Si surprenant soit-il, ce retour sous la barre des 5 degrés fin avril n'est pourtant pas une première. «Ce n'est pas courant, mais ça arrive», confirme le météorologue, qui précise tout de même que si la neige devait tomber en plaine cette semaine, ce serait un record pour une fin de mois d'avril. A l'inverse, Frédéric Glassey rappelle qu'en 2007, il faisait plus de 25 degrés en plaine à la même époque de l'année.

Créé: 25.04.2016, 15h36

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.