La neige de 1985 a coûté des millions

HiverCultures maraîchères détruites, appartements inondés, toits abîmés, mais aussi frais liés au dispositif de déblaiement: la poudre tombée il y a trente ans n'a pas été que du bonheur!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après l'euphorie de cette neige abondante et de son lot de plaisirs de glisse, place à la réalité des chiffres. Pour déblayer ses rues après le 17 février 1985, Lausanne a dû débourser près d'un million et demi. Il faut dire que la capitale vaudoise n'a pas lésiné sur les moyens pour essayer de rendre ses rues aux piétons et aux véhicules.

La Gazette de Lausanne du 2 mars 1985 nous apprend que 280 employés communaux ainsi que 200 auxiliaires ont été engagés depuis le 17 février. Entre 49 et 78 camions lourds ont ainsi sillonné les rues sans oublier les 14 chargeuses sur pneus, 7 jeeps, 12 fraiseuses et 22 charriots de chantier. «En temps normal, nous travaillons jusqu'à 23h ou minuit et les équipes reprennent dès 4h du matin, explique Bernard Taverney, actuel adjoint chef de l'unité transport de la Ville et apprenti conducteur de camion à l'époque. Mais à cette époque-là, nous avons travaillé plusieurs nuits entières.» Ce dispositif exceptionnel a coûté plus de 144'000 francs par jour à la Commune.

Dans 24 heures du 6 mars 1985, il est indiqué que Vevey a déboursé 250'000 francs en frais de déblaiement, Nyon 100'000 francs et Yverdon a loué pour 50'000 francs de véhicules spéciaux pour venir à bout de la poudreuse. A titre de comparaison, ces Communes avaient à l'époque des budgets de déblaiement annuels de quelques dizaines de milliers de francs, guère plus.

Effondrements et inondations
Les dommages causés par le poids de la neige sur les tunnels plastiques des serres de culture sont estimés à plusieurs millions de francs. Selon les sources consultées, les chiffres oscillent entre 2 et 5 millions pour les cantons de Vaud et de Genève. La République du bout du lac a vu treize de ses exploitations sinistrées, alors que le Pays de Vaud en a dénombré huit.

Autres conséquences de cet or blanc tombé en abondance: quelques sinistres chez des particuliers qui n'ont pas pris la peine de dégager leurs balcons. Résultats: inondations en série dans quelques appartements. Par ailleurs, un arbre a eu la mauvaise idée de tomber sur une ligne électrique dans le Chablais et plusieurs autres essences ont dû être préventivement délestées de leur chargement pour éviter de telles mésaventures.

Une première sur le réseau ferroviaire
Les CFF ont, pour la première fois de leur histoire, fait appel à un chasse-neige rotatif pour dégager les voies entre Genève et Lausanne. Ils ont aussi engagés du personnel du bâtiment et du service marchandise pour accélérer la remise en état du réseau. L'aéroport de Cointrin a, pour sa part, dû disposer 70 véhicules sur le tarmac le lundi 18 février afin que les vols puissent reprendre progressivement.

Enfin, les TL, selon leur rapport d’activité de l’année 1985, ont eu un souci avec la sous-station située dans le dépôt de Prélaz. Soumise trop longtemps à une surcharge, elle a fini par prendre feu. Il a ensuite fallu faire un échange de matériel avec les équipements de la sous-station du Petit-Mont. La ligne TL n°20 (place du Tunnel – Le Mont – Cugy – Montheron) a donc été exploitée jusqu’en juillet par des autobus. (24 heures)

Créé: 17.02.2015, 16h17

Galerie photo

La «neige du siècle» à Lausanne

La «neige du siècle» à Lausanne En février 1985, le manteau blanc a atteint quelque 60 centimètres à la capitale vaudoise.

Galerie photo

Le canton de Vaud sous la neige de 1985

Le canton de Vaud sous la neige de 1985 Une épaisse couche s'est abattue au mois de février. Voici les souvenirs photo de nos lecteurs.

Articles en relation

«Les gens étaient tous pris par la féerie du moment»

Rétrospective La «neige du siècle» s'est abattue sur Lausanne dans la nuit du 16 au 17 février 1985. Anecdotes et témoignages. Plus...

Il y a 30 ans, le canton prenait des airs de Grand Nord

17 février 1985 Il y a trente ans, le bassin lémanique s’est retrouvé couvert d’un épais manteau neigeux. Rien de tel pour sortir les skis en ville. Souvenirs. Plus...

1985: Une blanche euphorie

Les 250 ans de 24heures Des paquets de neige tombent sur les habitants du bassin lémanique. Plus...

Galerie photo

La neige du siècle à Genève

La neige du siècle à Genève Il y a trente ans, une couche de plus de 50 centimètres de poudreuse a recouvert toute la région. Un record absolu

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.