10 millions pour des terrains de foot tout neufs à Estavayer-le-Lac

Broye Le terrain de foot ainsi que ses infrastructures annexes ne sont plus de première jeunesse. L’Exécutif veut entreprendre leur réfection.

La Commune d'Estavayer-le-Lac est prête à s'investir pour améliorer ses infrastructures sportives. Image: GÉRALD BOSSHARD-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Vestiaires trop petits, buvette et cuisine dans un état de dégradation avancé, des dimensions qui ne correspondront bientôt plus aux normes de l’Association suisse de football… Le terrain des Grèves à Estavayer-le-Lac (FR) et ses infrastructures annexes ne sont plus de première jeunesse.

Pour y remédier, le 1er février prochain, l’Exécutif staviacois soumettra au vote du Conseil général un crédit d’investissement de près de 10,2 millions de francs pour la mise en conformité du terrain existant et la reconstruction des bâtiments annexes. Cette nouvelle zone sportive comprendra non seulement un terrain de foot principal, mais également des terrains annexes plus petits, dévolus aux entraînements ainsi qu’aux compétitions juniors.

Les avantages du synthétique

Ce qui explique le coût particulièrement élevé de la réfection des infrastructures actuelles? «C’est notre choix de vouloir remplacer la surface herbeuse actuelle par une surface synthétique», répond le syndic André Losey. Avant d’ajouter: «Certes, c’est plus cher, mais les avantages du synthétique sont grands. Il est notamment possible d’y jouer plus longtemps et par tous les temps sans se préoccuper de la régénération de l’herbe.» Sans compter que les coûts annuels d’entretien seront deux fois moins élevés que ceux du gazon naturel.

Les deux autres variantes du projet, qui visaient à déplacer le terrain foot ailleurs dans la ville, ont été définitivement abandonnées. Elles prévoyaient aussi l’aménagement de pistes d’athlétisme, ce qui, faute de place, ne sera pas le cas autour des terrains des Grèves. (24 heures)

Créé: 21.01.2016, 10h14

Articles en relation

A Estavayer, le chantier naval Périsset se relève

Broye La PME familiale met à l'enquête la reconstruction de son bâtiment principal détruit par un incendie en septembre. Plus...

Un portail Internet pour proposer une chambre

Estavayer2016 Pour faire face à la demande d’hébergement durant la Fête fédérale de lutte, en août prochain, l’Office du tourisme d’Estavayer lance un appel aux Broyards. Plus...

Chevaliers et troubadours vont envahir Estavayer-le-Lac

Broye Du 29 au 31 janvier, la fièvre du carnaval s’emparera de la Cité à la Rose pour une 34e édition sur le thème du Moyen Age. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

«Les agriculteurs sous pression et les vaches orphelines», paru le 26 mai 2018
(Image: Valott) Plus...