Passer au contenu principal

Le 1er Août, tout Avenches descendra dans le chaudron de Rock Oz’Arènes

La Ville renonce à une célébration traditionnelle de la fête nationale et envoie la population faire la fête dans l’enceinte du festival.

A l'invitation de Rock Oz', plus de 2300 avenchois ont reçu un billet pour aller écouter Stephan Eicher, Bastian Baker ou encore Guy Parmelin le 1er août. L'initiative est saluée par les jeunes, moins pas les seniors.
A l'invitation de Rock Oz', plus de 2300 avenchois ont reçu un billet pour aller écouter Stephan Eicher, Bastian Baker ou encore Guy Parmelin le 1er août. L'initiative est saluée par les jeunes, moins pas les seniors.
Olivier Allenspach

«Je n’ai rien contre Stephan Eicher ou Bastian Baker… mais à mon âge, c’est un peu fatigant pour un 1er Août…» Avenchoise pure souche, Simone*, 72 ans, ne célébrera pas la fête nationale dans sa bonne ville. Exceptionnellement, elle ira agiter son drapeau chez une cousine du Vully. Il faut dire que, cette année, l’ancienne capitale romaine a renoncé à une commémoration «traditionnelle» pour cause de Rock Oz’Arènes (du 1er au 7 août). Non pas que les baffles du festival empêchent toutes célébrations patriotiques. Mais pour marquer ses 25 ans cet été, le festival invite tous les citoyens de la commune à venir célébrer la Suisse dans le chaudron des arènes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.