Voilà 25 ans que l’écho de Tam Tam résonne

Valeyres-sous-MontagnyLa troupe de théâtre monte sur les planches depuis 1993. Et compte dans ses rangs de vrais fidèles.

Viviane Perret, Jacqueline Duruz et Antonio Di Pietrantonio compte 104 ans au service du théâtre régional.

Viviane Perret, Jacqueline Duruz et Antonio Di Pietrantonio compte 104 ans au service du théâtre régional. Image: FRÉDÉRIC RAVUSSIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

À eux trois, ils affichent 104 ans au service du théâtre amateur. Longtemps cantonnés aux deuxièmes, voire troisièmes parties de soirées de chœurs, Viviane Perret, Jacqueline Duruz et Antonio Di Pietrantonio ont depuis mis leur talent scénique à disposition de Tam Tam, la troupe qui fête cette année son quart de siècle. C’est d’ailleurs à cette lassitude de n’entrer en scène qu’à partir de 22 h «quand certains spectateurs bâillaient déjà» que Tam Tam doit sa création, à l’hiver 1992-1993. En résulte la possibilité de devenir la tête d’affiche de la soirée. «Et surtout, nous n’étions plus tenus par le temps à disposition. Nous pouvions donc choisir nos pièces parmi un répertoire bien plus large», souligne Jacqueline Duruz. Gain non négligeable, cette liberté leur offre la possibilité de faire appel à de vrais metteurs en scène dont les premiers ont pour nom Marc-André Bovay, Jean Mars, puis Sam Leresche, le Roi-Soleil de la Fête des Vignerons de 1977. «Cela nous a permis de faire un bond qualitatif énorme», affirme Antonio Di Pietrantonio. Des progrès renforcés par la cohésion qui règne au sein d’un groupe qui reste soudé au fil des années. C’est aussi ça qui permet aux acteurs de remonter chaque automne la manivelle qui leur donne l’envie et la volonté de se lancer dans une nouvelle aventure forcément contraignante au niveau de l’engagement. «Mais l’envie d’apporter un peu de bonheur aux spectateurs est un vrai moteur. C’est tellement gratifiant de les voir sourire dans la salle», reprend Viviane Perret. Après avoir pratiquement fait salle comble à chacune des treize représentations données à Valeyres-sous-Montagny, la troupe installera «Le jardin d’Alphonse» sur la scène du Théâtre Benno Besson ce week-end. (24 heures)

Créé: 07.04.2018, 13h51

Informations utiles

Le jardin d’Alphonse,
Théâtre Benno Besson
les 13 et 14 avril (20 h). Rés.: www.theatrebennobesson.ch ou 024 423 65 84

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...