Passer au contenu principal

850 écoliers découvrent le tunnel du Mont d’Or

Des centaines d’élèves français et suisses ont franchi la frontière pendant deux jours, dans le cadre du centenaire de la ligne Vallorbe-Frasne (F).

Une fois la frontière franchie et le tunnel du Mont-d’Or traversé, les écoliers vallorbiers arrivent à Vaux-et-Chantegrue (F.)
Une fois la frontière franchie et le tunnel du Mont-d’Or traversé, les écoliers vallorbiers arrivent à Vaux-et-Chantegrue (F.)
Christian Brun

Arborant fièrement la casquette collector du centenaire du Mont-d’Or, 25 écoliers ont embarqué hier matin à Vallorbe dans un train historique, en direction de la France. Sac au dos bien rempli et ticket en carton à la main, les élèves de 10 ans s’apprêtent à rencontrer des camarades du même âge dans le village de Vaux-et-Chantegrue (F), avec lesquels ils ont communiqué des mois sur un blog. «On leur dira bonjour, j’espère qu’ils seront sympas, on ne les a pas encore vus», sourit une écolière, plongée dans le noir du tunnel du Mont-d’Or, pendant sept longs kilomètres. Si certains l’ont déjà traversé en TGV, beaucoup empruntent la galerie pour la première fois, laissant éclater leur joie à la sortie du tube.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.